Fête des lumières 2018 en photos

Cette année, pas de classement subjectif de notre part. Nous vous proposons un parcours en photos de cette fête des lumières 2018.

Cette année, pas de classement subjectif de notre part. Nous vous proposons un parcours en photos de cette fête des lumières 2018.

Notre parcours et notre sélection fête des lumières 2018

Place Bellecour

Les Anookis
L’un des Anookis, place Bellecour

La colline de Fourvière depuis les quais de Saône

Colline de Fourvière et Vieux Lyon pendant la fête des lumières 2018
La colline de Fourvière et le Vieux Lyon depuis les quais de la rive gauche de la Saône

Cloître du Musée des Beaux-Arts

Fête des lumières 2018 dans le cloître du Musée des Beaux-Arts de Lyon
Cloître du Musée des Beaux-Arts

Fontaine de la place des Jacobins

Fête des lumières 2018, fontaine de la place des Jacobins
Fontaine de la place des Jacobins

Place de la République

Place de la République

Les à côtés de la fête

Le traditionnel vin chaud - The traditional mulled wine
Le traditionnel vin chaud

Fête des lumières 2017, nos gros coups de cœur et ++

Soies d’étoiles et brasillements d’étincelles électriques dans les pimprenelles et les âmes, la fête des lumières 2017 retrouve son ampleur, son souffle et son élégance après deux horribles années de deuil. Voici nos coups de cœur 2017.

Soies d’étoiles et brasillements d’étincelles électriques dans les pimprenelles et les âmes, la fête des lumières 2017 retrouve son ampleur, son souffle et son élégance après deux horribles années de deuil. La vie est là, la terreur repoussée dans les cavernes obscures par les mains des artistes et les yeux des deux trois millions de personnes dans les rues du cœur de Lyon. Mais, baste de lyrisme, dans cette version 2017 qu’a-t-on comme on disait dans la Rome antique aimé ?

Un peu d’auto pub avant, tout de même ! Réservez-le dès maintenant :

Votre guide gratuit de la fête des lumières 2018

Coup de cœur n°1 si poétique, place Sathonay, Spider Circus par le collectif LAPS

Tendres coups frappés dans les cœurs pour ces rouges ocres et ces guirlandes dans l’entrelacs des branches de la place, pour la mélodie dansée des néons et des tubes, pour le côtoiement des têtes levées, pour cette petite fille qui danse avec sa mère aux notes des musiciens perchés dans le ciel d’ébène d’où magie de décembre tombent mille flocons de neige, pour la magie de cette place, pour la danse dans nos yeux. Laissons parler les photos :

Spider Circus, collectif LAPS, photo Lyon Visite

Spider Circus, collectif LAPS, photo Lyon Visite

Coup de cœur n°2, cathédrale Saint-Jean, « Unisson » par Helen Eastwood & Laurent Brun

Grand rendez-vous encore honoré cette année avec la sublime façade de la cathédrale. Il ne fallait pas, il ne faut pas rater le passage place Saint-Jean. On en prend plein ses mirettes et les espagnolettes, ça danse des castagnettes sous la grande rosace, rosæ, rosæ, rosa. Comme chantait Guy Béart disparu avant notre Cher Johnny :

Je voudrais changer les couleurs du temps
Changer les couleurs du monde
Le soleil levant la rose des vents
Le sens où tournera ma ronde
Et l’eau d’une larme et tout l’océan
Qui gronde

Tout saisir et emporter dans nos clefs USB pour les jours et les mois à venir, voici quelques images :

Unisson, Helen Eastwood & Laurent Brun — Cathédrale Saint-Jean, photo Lyon Visite
Unisson, Helen Eastwood & Laurent Brun — Cathédrale Saint-Jean, photo Lyon Visite
Unisson, Helen Eastwood & Laurent Brun — Cathédrale Saint-Jean, photo Lyon Visite

Coude au cœur n°3, Place Bellecour, « Promenons-nous » par TILT – François Fouilhé

Chapeau très bas à François Fouihé, un des rares artistes de cette fête à avoir donné un frenchie title à son project ! Alors, promenons-nous dans le bois pendant que le loulou y est peut-être, on l’espère. Se balader, se selfiser, chercher encore plus beau et le trouver. Le jardin lumineux de la place Bellecour est presqu’extraordinaire ! D’un côté le cheval avec son Louisquatorze sousla pièce montée de Fourvière, de l’autre la grande roue, et entre, des bouquets japonais. On a adoré, on a photographié et on like baïkal, n’est-ce pas Michel Strogoff :

"Promenons-nous" par TILT - François Fouilhé, fête des lumières 2017, Place Bellecour — Photo GB Lyon-visite.info
« Promenons-nous » par TILT – François Fouilhé, fête des lumières 2017, Place Bellecour — Photo Lyon-visite.info
"Promenons-nous" par TILT - François Fouilhé, fête des lumières 2017, Place Bellecour — Photo GB Lyon-visite.info
« Promenons-nous » par TILT – François Fouilhé, fête des lumières 2017 — Photo Lyon-visite.info
"Promenons-nous" par TILT - François Fouilhé, fête des lumières 2017, Place Bellecour — Photo GB Lyon-visite.info
« Promenons-nous » par TILT – François Fouilhé, fête des lumières 2017 — Photo Lyon-visite.info

Coup de cœur n°4 sous cloche, place des Jacobins, « Golden hours », Jacques Rival

C’est beau, très beau, merveilleusement beau. On reste devant, on tourne autour. Comment cette claire fontaine si belle de jour peut être encore plus belle de nuit ? La fête des lumières touche ici à la quintessence patrimoniale. Photos maintenant :

« Golden hours » par Jacques Rival, fête des lumières 2017 – Photo Lyon-visite.info
« Golden hours » par Jacques Rival, fête des lumières 2017 – Photo Lyon-visite.info

Nous avons adoré aussi

le carnaval croisé sur le pont Maréchal-Juin au-dessus de la Saône. Vélos vélos magiques remorquant des ballons sucre d’orge menés par des bénévoles aux cœurs et aux yeux aussi vastes que leurs baudruches.

Carnaval, Fête des lumières 2017, Lyon — Photo Lyon Visite
Carnaval, Fête des lumières 2017, Lyon
Carnaval, Fête des lumières 2017, Lyon — Photo Lyon Visite

Nos autres coups de cœur et ++

Nous avons aimé aussi les oiseaux, place de la République, guidé par des mains humaines et non des algorithmes ainsi que l’indifférence des poissons à notre égard dans l’aquarium quartier Grolée.

Oiseaux, Place de la République
Aquarium pelleteuse, quartier Grolée

En revanche, déceptions place des Terreaux et jardin de la Grande Côte.

Au final, une belle fête des lumières, classique, aux thèmes devenus désormais un peu trop lyonnais avec ce succès si énorme et qui nous l’espérons pourrait en 2018 accueillir d’autres expressions, des artistes hors  hors .fr et .eu. Une belle fête des lumières 2017 très réussie. Bravo à l’équipe d’organisation et aux artistes.

« Golden hours » par Jacques Rival, fête des lumières 2017 – Photo Lyon-visite.info

L’inconnu de la place des Jacobins vous dit au revoir. Rendez-vous avec l’équipe de Lyon Visite, Agathe, Alexandre, Pierre, Ambre et Gilles pour la fête des lumières 2018.

Visites guidées Fête des lumières 2019 : réservation

Réservez vos visites guidées du 7 au 10 décembre pendant la fête des lumières — Tarif préférentiel jusqu’au 15 avril

Du 5 au 8 décembre 2019, pendant la fête des  lumières, et comme chaque année, Pierre, Alexandre, Mégane, Nicolas, Céline, Noela, Elodie, guides-conférenciers Lyon-Visite, vous proposeront chaque jour des visites guidées du Vieux Lyon et de Croix-Rousse.

Réservations (paiement sécurisé)

Billetterie Weezevent

Fête des lumières 2018 — Animation colline de Fourvière et quais de Saône
Fête des lumières 2018 — Animation colline de Fourvière et quais de Saône

Description des visites guidées

Alexandre anime une visite guidée de Croix-Rousse

Les visites durent 1h30. Elles sont animées par Pierre, Alexandre, Mégane, Nicolas, Céline, Noela, Elodie, qui sont guides conférenciers professionnels.

Elles ont en lieu en groupes de 15 personnes maximum, les 5, 6, 7 et 8 décembre.

1- La découverte du Vieux Lyon et de ses traboules renaissance italienne
Dans ce quartier « Renaissance italienne » s’installèrent, à l’époque de François Ier, les tisseurs  de soierie, banquiers et  marchands enrichis par les grandes foires lyonnaises. Cette visite permet de découvrir la richesse de cette période Renaissance en passant par les fameuses traboules.

2 – Sur le plateau et dans les traboules des Pentes de la Croix Rousse, toute la lumière sera faite sur les secrets des canuts
La visite permet de découvrir l’histoire du quartier qui a été urbanisé au XIX° pour que les tisseurs de fils de soie, d’or et d’argent, dits « les canuts », puissent installer leurs ateliers.

Programme de la fête des lumières

Informations sur la fête des lumières 2019 et les fêtes précédentes depuis 2008

« Golden hours » par Jacques Rival, fête des lumières 2017 – Photo Lyon-visite.info

Fête des Lumières 2019 — Programme, conseils, histoire, visites guidées

Du 5 au 8 décembre. Préparez votre fête des lumières 2019 dès maintenant avec notre guide gratuit — Retrouvez en photos nos coups de cœur depuis 2008

Dates Fête des lumières 2019 : du 5 au 8 décembre

Les Anookis, place Bellecour, fête des lumières 2018
Les Anookis, place Bellecour, fête des lumières 2018

Abonnez-vous à notre « Guide de la fête des lumières » (gratuit)

Nous vous cuisinerons comme chaque année depuis 2008 votre Guide de la fête des lumières 2019. Il contiendra une sélection des meilleures animations + votre PARCOURS CONSEILLÉ en une soirée + une ou des Google Maps.

Nous vous l’enverrons dès la sortie du programme officiel, début novembre. Puis 1 ou 2 autres informations jusqu’à la fête. Et enfin, une lettre coups de cœur et photos après. Pour vous abonner :

Réservations de visites guidées (paiement sécurisé)

Céline, Nicolas, Noela, Mégane, Pierre, Alexandre, Adam, guides-conférenciers Lyon-Visite, vous proposeront des visites guidées des traboules du Vieux Lyon et de Croix-Rousse pendant les 4 jours de la fête des lumières.

Billetterie Weezevent

Durée visite : 1h30 — Horaires : de nombreuses visites le matin et l’après-midi

"Promenons-nous" par TILT - François Fouilhé, fête des lumières 2017, Place Bellecour — Photo GB Lyon-visite.info
« Promenons-nous » par TILT – François Fouilhé, fête des lumières 2017, Place Bellecour — Photo GB Lyon-visite.info

Histoire de la fête des lumières

8 décembre 1852. La pluie dure depuis ce matin si bien que monseigneur de Bonnal, l’archevêque, a reporté encore une fois la fête à Marie. À dimanche prochain. Le 12 décembre. Mais la pluie vient de cesser et les lyonnais veulent faire cette fête promise déjà reportée une première fois le 8 septembre, à cause des inondations de la Saône.

« Les petits marchands, écrit un chroniqueur de l’époque, les clochers, illuminaient leurs baraques, leurs voitures et jusqu’aux bordures des trottoirs… Quelques feux de Bengale s’allumèrent sur les toits de la chapelle de Fourvière, la statue de la Vierge apparaît et la grosse cloche de Saint Jean, cet éloquent interprète des joies publiques, est lancée à toute volée. […] À huit heures, la population entière était dans la rue, circulant, paisible, joyeuse et attendrie. On se serrait la main sans se connaître, on chantait des cantiques, on applaudissait, on criait : « Vive Marie ! »

Ce fut la première fête des lumières. Spontanée. Jaillissante. Chorale. Fête d’une ville. Sa fête, désormais. Le 8 décembre.

Cathédrale Saint-Jean et Basilique de Fourvière le soir du 8 décembre

Michel Noir en 1989 la vitamine en flambeau international de Lyon. Un appel à projets est lancé aux artistes. On leur offre les façades les plus prestigieuses de la ville. 70 installations. Gérard Collomb élu en 2001 la porte à 4 jours. Le million de visiteurs est dépassé l’année suivante.

Certaines animations demeurent dans les mémoires des années après, tels en 2007 la féerique boule façon lampe à neige lumineuse posée sur la statue équestre de Bellecour et, quais de Saône, une cabine téléphonique poétiquement transformée en aquarium.

Les fêtes des lumières 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017

Fête des Lumières 2009 – Vieux Lyon – Musée Gadagne

Souvenirs de la fête des lumières 2017

Nous l’avons beaucoup aimée, il y avait beauté et  poésie :

Nos coups de cœur 2017 et nos photos

Notre sélection et notre parcours fête des lumières 2017

Fête des lumières 2008 – Fontaine des Jacobins

Retrouvez nos parcours de visite, coups de coeurs et photos depuis 2008 :

.

Evolutions, Yan Nguema, Fête des lumières 2016, photo Lyon-visite.info

Évolutions, Yann Nguema — Cathédrale Saint-Jean, fête des lumières 2016 — Photo Gilles Bertin, Lyon visite