Un taboulé de traboules tavelées de street-art, un quartier rebelle laboratoire d’économie sociale et solidaire, un patchwork de vues sensationnelles. Découvrons la Croix-Rousse.

HistoireTraboulesStreet-Art —  Blog — ParcoursVisite guidée

La vue depuis l'esplanade de la Grande-Côte : cathédrale Saint-Jean, hôtel de région, Saône, Feyzin, passerelle du palais de Justice
La vue depuis l’esplanade de la Grande-Côte : cathédrale Saint-Jean, hôtel de région, Saône, Feyzin, passerelle du palais de Justice

Sur ses pentes et sur son plateau, les vues coupent le souffle quand, au détour d’une rue, au fond d’une volée de plusieurs centaines de marches, surgit le Rhône ou la Saône. Sur les places en terre battue serrée sous les arbres, on joue à la pétanque ou au mölkky avec une bière brassée dans le Pilat, le Bugey ou en Ardèche à portée de main. 

Affiche des années de lutte contre la destruction de l’habitat traditionnel et la construction de résidences sur les pentes
 

L’histoire de Croix-Rousse, labo de l’ESS

(ESS : économie sociale et solidaire)

Deux inconnus symbolisent l’esprit Croix-Roussien. Michel-Marie Derrion et Joseph Reynier, créateurs en 1835 du « Commerce véridique et social », première épicerie solidaire de l’histoire ouvrière, au 95, montée de la Grande-Côte, la rue historique qui escalade le flanc de la colline qui travaille, selon la formule célèbre de Michelet. Les révoltes ouvrières de 1831 et 1834 ont fait des centaines de morts, Louis-Philippe a envoyé 20.000 soldats, les canuts, nom des milliers d’ouvriers de la soie qui travaillaient et vivaient là au 19ième siècle, demandaient un salaire garanti.

Statue hommage à Michel-Marie Derrion et Joseph Reynier, jardin des plantes

L’idée de Derrion et Reynier était de fournir des produits alimentaires de qualité et moins coûteux à cette population tout en instaurant un partage des bénéfices entre les coopérateurs. Une petite révolution qui revient aujourd’hui sous forme d’AMAP, de SCOP et d’ESS, l’économie sociale et solidaire. Presqu’en face du 95 et de sa plaque commémorative, au 126, est installé le bar d’Alternatiba, l’association citoyenne contre le dérèglement climatique. C’est que le quartier conserve, malgré la gentrification, un gros capital sympathie auprès de ceux qui s’obstinent à rêver d’une autre société.

Après 1968, ils se sont installés dans le quartier, ont créé des coopératives, des lieux artistiques, des ONG. Puis des squats dans les années 90. Des cabinets d’architectes peuplent les rez-de-chaussée, des ateliers d’artisans et d’artistes, des petits théâtres, des librairies indépendantes, et le street-art abonde sur les murs, Ememem enchâsse les trottoirs de mosaïques multicolores, Habitat & Humanisme rénove la célèbre Cour des Voraces. L’abbé Pierre est né sur cette colline. Voici pour le côté rebelle, reste le côté belle.

 

Les traboules des pentes de Croix-Rousse

Monter les pentes par les traboules, romantisme, jeu de piste et architecture

Parcours des traboules de Croix-Rousse

 

Toutes en escaliers, si différentes des traboules du Vieux-Lyon, les traboules des pentes de Croix-Rousse passionneront les enfants par les raccourcis qu’elles offrent à travers les pentes ; les ados pour leurs murs grêlés de graffitis ; les passionnés de l’histoire du textile pour ce qu’elles raconte ; ceux d’architecture pour leurs façades abruptes ; les amoureux pour leur romantisme ; tout le monde pour cette impression d’être dans un monde à part, qui n’existe nulle part ailleurs, sauf peut-être à Lisbonne.

Le parcours libre des traboules de Croix-Rousse que nous vous proposons passe par les plus belles places du quartier et les meilleurs points de vue sur la ville.

Visite guidée « Les traboules de la soie »

Votre guide Mégane dans la traboule des Voraces, qui a été un des points de départ de la révolution de 1848
Visite guidée de la traboule des Voraces

Les guides conférenciers Lyon Visite vous proposent leur visite guidée les traboules de la soie.

 

Le street-art à Croix-Rousse

Un concentré changeant de graffitis

LineStreet (rosace) et un deuxième artiste à créditer (ourson au centre), bas du passage Thiaffait, le 17 août 2019
LineStreet (rosace) et deuxième artiste à créditer (ourson au centre), bas du passage Thiaffait — Photo : 17 août 2019

S’il y a du street-art dans Lyon, dans le 7ième, à Villeurbanne, le Vieux Lyon, sur les piliers et les murs des voies rapides, c’est ici, sur les pentes et le début du plateau de Croix-Rousse que la création de graffitis est la plus importante et la plus vive.

Nous vous proposons un parcours du street-art sur les pentes de Croix-Rousse mis à jour fréquemment.

Notre page Instagram Lyon Visite est alimentée de nos découvertes presque chaque semaine.

Visites guidées Street-Art

Œuvre de Don Matteo et Keza, Halles de la Martinière, photographie du 8 février 2019
Œuvre de Don Matteo et Keza, Halles de la Martinière, photographie du 8 février 2019

Mieux encore, pour découvrir la jeune histoire du street-art, pour  ne rien rater des dernières créations, des nouveaux street-artistes, Alexandre et Pierre, les guides conférenciers de Lyon Visite spécialisés en street-art vous propose leurs visites guidées street-art.

 

Blog

maison taguée des pentes de la Croix-Rousse

La maison taguée des pentes transformée en résidence de luxe et parking privé ?

C'est une maison bleue adossée à la colline C'est une maison taguée qu'on assassine

> Découvrez ce portrait ou cet événement


Valérie Niquet, madame Saint-Exupérires, crieuse publique de vérité et de Croix-Rousse

Valérie Niquet est crieuse publique. Comédienne. Chanteuse. Et ce n'est pas tout, elle a les yeux caramel. Deux billes claires qui s'attachent à vous... Lire la suite

> Découvrez ce portrait ou cet événement

2 avis sur cette visite : DONNEZ VOTRE AVIS


Frédéric Dard à la Croix-Rousse, Lyon

Quand Frédéric Dard, dit San Antonio, créchait à Croix-Rousse

Frédéric Dard fut un auteur immensément populaire. L’inventeur de San Antonio, fringuant commissaire et série éponyme de polars qui fut le plus grand succès populaire d’après-guerre, jusque dans les années 80. Son adjoint, Bérurier, était d’une truculence revigorante. Lequel donna son nom au groupe de punk rock Bérurier noir. Frédéric Dard racontait avoir choisi le … Continuer la lecture de « Quand Frédéric Dard, dit San Antonio, créchait à Croix-Rousse »

> Découvrez ce portrait ou cet événement


La mère nature était là, avant le Jardin des plantes — Une sculpture du street-artiste « Green vegetal world »

Boticellienno-écolo-érotique. Allez lui rendre visite ! La sculpture est vissée sur une souche, couleur bois, un noir corbeau sur son épaule, le long du sentier qui traverse le Jardin des plantes, en bas des pentes de la Croix-Rousse, près de l’amphithéâtre des Trois-Gaules. On pense au poète Höderlin. Tellement femme végétale que ton regard, toi … Continuer la lecture de « La mère nature était là, avant le Jardin des plantes — Une sculpture du street-artiste « Green vegetal world » »

> Découvrez ce portrait ou cet événement


Jardin Rosa Mir à Croix-Rousse, Lyon

Jardin Rosa Mir à Croix-Rousse : réouverture ce 8 avril 2017

Une bonne nouvelle : le fabuleux et Gaudien jardin Rosa Mir de Croix-Rousse fermé depuis 2013 réouvre après restauration ce 8 avril 2017. Situé non loin du mur des Canuts, au 87 de la grande rue de la Croix-Rousse, il évoque la démarche du facteur Ferdinand Cheval, qui durant des années a patiemment bâti à … Continuer la lecture de « Jardin Rosa Mir à Croix-Rousse : réouverture ce 8 avril 2017 »

> Découvrez ce portrait ou cet événement