Fête des lumières 2021, nos 5 coups de cœur — Retours sur une fête douce

Douce, végétale, cousue main, onirique et ondoyante, sobre et lyrique, réaliste et métaphorique. La fête des lumières 2021 est une belle réussite, moins techno, plus organique que les fêtes précédentes. Grégory Doucet, le premier maire écolo de Lyon, était attendu sur cet événement majeur pour la ville. Saurait-il concilier décroissance et croissance, watts et ouate, CO2 et O2 ? La première soirée, mercredi 8, a été un beau moment, émouvant, profond, avec une jolie foule au rendez-vous de créations artistiques pour la plupart très réussies. Et de belles surprises à Saint Paul et Saint Jean. Pour l’avoir entièrement parcourue du parc de la Tête d’Or à la cathédrale par Bellecour, Terreaux, Célestins, Jacobins, République, Bourse, cette fête à sa personnalité. Toute nouvelle ! Bravo.

Photo ci-dessus : La rivière, création de Cédric Le Borgne

Lumignons du cœur, place des Jacobins

L’organisation aussi était au rendez-vous, avec un fléchage efficace et lisible. Dimensionnée pour les deux soirées de folie de vendredi 10 et samedi 11 et un peu surdimensionnée pour le début de cette fête à l’entrée du Parc de la Tête d’Or.

Visites guidées : il reste quelques places pour nos visites guidées, réservez vite.

Circuit conseillé de visite : Notre circuit exclusif avec plan sur votre téléphone

Cathédrale Saint-Jean, notre coup de cœur absolu

Saisissante dans sa mise en œuvre sur la marmoréenne façade de la millénaire cathédrale, la simplissime idée d’utiliser son immense rosace se révèle d’une efficacité narrative, poétique, philosophique d’une très grande profondeur. Les artistes du collectif AV EXTENDED jouent de cette rosace comme Ivry Gitlis jouait du violon, pinçant, frottant, labourant nos cordes les plus sensibles de leur archet de lumière.

L’iris de vitrail de la rosace pulse, déversant son lait coloré dans toute la façade, le rebuvant, l’absorbant, le redonnant.

Puis la lumière vient de l’intérieur du vaisseau de pierre et jaillit dehors, sur nous, par cette ouverture diaphragme.

Puis la lumière promène un faisceau presque inquiétant, comme d’un mirador. Pourtant, c’est autre chose. C’est un regard vert. Ce sont les paupières de lumière intérieure qui parlent aux nôtres. Nos yeux sans masque.

Si vous deviez voir une seule animation cette année, allez place Saint-Jean. Ou mieux, terminez votre soirée ici, sous l’œil de lumière de la cathédrale.

Iris, par le collectif AV EXTENDED – Place Saint-Jean

Gare Saint-Paul, notre coup de cœur plaisir fraîcheur

Jeune et fraîche, ludique, cocktail de fruits, l’animation sur la façade de la gare Saint Paul est joyeuse, gaie, fraîche. C’est une création issue des Rencontres Audiovisuelles des Hauts-de-France. Dans le langage de ces nouveaux métiers au frontières du numérique et de l’événementiel patrimonial, c’est du « vidéo mapping ». Surtout, on est dans un langage contemporain qui mixe nos cultures consoles de jeux, tablettes, BD. Un délice !

Nouvelle vague par des artistes de Rencontres Audiovisuelles — Gare Saint-Paul

Bourse, notre coup de cœur élastique

C’est la danse des cerceaux. Quelle belle idée ! Simple et élégante. Qui remplit les cœurs d’enthousiasme pour la beauté du mouvement. Des anneaux qui montent et descendent félinement, et indépendamment. Un cône de lumière comme un vase. Puis comme une tulipe. Comme un coquetier. Sur une musique battante et sanguine et chorale de YO. L’animation est le fruit du travail de jeunes designers et du chez d’orchestre lumineux Alexandre Lebrun. Magnifique !

Vortex-1 par Lightlab Creative (conception lumière) et YO (conception musique) — Place de la Bourse

Bellecour, notre coup de cœur éolien

Une foule de drapés tendus autour de la statue de Louis XIV, fasseyant dans la brise, trempés de couleurs unicellulaires dérobées au feuilleté de l’arc-en-ciel.

C’est une animation qui se mérite, il faut bouger pour la découvrir. Rôder autour. La renifler. Prendre du recul sur la place. Aller à ses quatre coins. Essayer des points de vue différents. S’abstraire de la grande roue qui l’écrase, comme cette place gigantesque. C’est une affaire de perspective, proche et éloignée. Fourvière, posée dessus ou dedans donne une nouvelle image emblématique de Lyon. C’est une animation très peu intrusive, caressante. Comme des préliminaires à l’amour.

La Vague par Sébastien Lefèvre (lumière) et Jocelyn Mienniel (musique) — Place Bellecour

Tête d’Or, notre coup de cœur osier

Féerique, lutinienne et lutinien, on se croirait dans le jardin de la maison de Bilbo, au tout début du Seigneur des anneaux. Le plus touchant sont ces paniers, ces cônes, ces formes fabriquées à la main, dans de l’osier. Ils sont éclairés avec grande douceur. Comme des veilleuses pour une chambrée nombreuse, de tous les âges. Elles s’offrent sur le chemin le long du lac endormi. On marche main dans la main, les cœur à bicyclette.

La créature du lac par Nicolas Paolozzi / Création sonore : Baptiste Martineau — Parc de la Tête d’Or

Les autres animations

Phénix par Julien Menzel / Son : Damien Reynaud — Place Louis Pradel

Frame Perspective par Olivier Ratsi (lumière) et Thomas Vaquié (son) — Place de la République

Belle fête des lumières 2021 !

Notre circuit conseillé 2021 avec carte Google maps « exclusive »

8 comments on “Fête des lumières 2021, nos 5 coups de cœur — Retours sur une fête douce”

  1. @Dominique : Oui, le labyrinthe a l’entrée du parc était démesumesumesumesumesurément long, surdimensionné pour une foule beaucoup plus importante !
    Vous pouviez depuis l’Ibis aller prendre le tramway T1 à son terminus sur le campus de la Doua et prendre le métro A à Charpennes.
    Dommage pour Saint Jean, c’était de très loin la plus belle et la plus forte animation.

  2. Nous sommes venus des Alpes de Haute Provence pour retrouver une nouvelle édition, mais déçu par l’ambiance moins festive qu’en 2014 !
    Trop de détours pour arriver aux ricochets du Parc de la Tete d’Or (mais qui en valait la peine), et pour sortir des Terreaux !
    Nous avons fait + 17 kms de l’Ibis Caluire à Bellecour sans les bus puisqu’ils s’arrêtaient à 16 h, ce que je n’avais pas découvert sur le site des Lumières ! Trop fatigués pour se rendre à St Jean… moins d’animation et moins de lumière, Lyon est-il devenu écolo ?
    Une ex.lyonnaise.

  3. @Doreau : il y a eu moins de financement venant des sponsors privés cette année, 40% en moins, du coup il ya moins d’animations et moins de grandes animations.
    Paradoxalement il y avait moins de monde vendredi que jeudi.
    A Bellecour, la proposition etait moins spectaculaire mais à notre sens avait le mérite d’être originale et d’explorer d’autres voies, moins technologiques et plus reliées au vivant. Et il est vrai qu’elle a besoin cette animation d’être apprivoisée, d’en faire le tour de s’en éloigner s’en rapprocher. Vous l’avez compris, nous l’avons bien aimée à Lyon Visite 🙂
    Sans oublier, celle de Bourse, pour le coup très tecno.

  4. Bonjour,
    Lyonnaise depuis 16 ans, la fête des lumières est toujours un événement très attendu dans notre famille.
    Nous avons beaucoup aimé La Cathédrale Saint Jean, la Place des Terreaux et la Gare Saint Paul.
    Le reste nous a semblé fade, sans couleurs et manquant de gaité, tout ce dont nous avons besoin en ce moment.
    le Parc de la Tête d’Or et la Place Bellecour, qui nous ont donné à rêver avec de somptueuses animations les années précédentes, nous ont déçus.
    Nous n’avons pas ressenti l’effervescence qui nous animait les autres années. Pourquoi?
    Point positif, il n’y avait pas trop de monde vendredi soir et le parcours était bien organisé.
    Cordialement

  5. Bonjour,
    Ce que l’on préfère ce sont les films classiques magnifiques sur les façades.
    Les sculptures en néon sont trop modernes et futuristes. Elles manque de chaleur.
    Le meilleur des illuminations de 2021 à été Fourviere , grandiose et sublime. C’ était de La grande fête des lumières de Lyon.

  6. Quelle déception ! Moi qui rêvait de voir cette fêtes des lumières
    C est vu mais pas à refaire !
    Je ne comprends pas ce tel engouement pour un spectacle médiocre surtout au parc !! Des km de marche pour vraiment rien de rien je dirai même une honte
    Par contre bravo à l
    Organisation je m y suis sentie en sécurité

  7. Bonjour
    Pour mon épouse et moi nos 2 coups de cœur sont :
    Cathédrale St Jean
    Place des Terreaux
    Les autres animations nous ont paru simplistes
    Lyonnais d’origine nous avons bien apprécié l’organisation du parcours
    Merci pour vos efforts
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.