Fête des lumières 2017, nos gros coups de cœur et ++

Soies d’étoiles et brasillements d’étincelles électriques dans les pimprenelles et les âmes, la fête des lumières 2017 retrouve son ampleur, son souffle et son élégance après deux horribles années de deuil. Voici nos coups de cœur 2017.

Soies d’étoiles et brasillements d’étincelles électriques dans les pimprenelles et les âmes, la fête des lumières 2017 retrouve son ampleur, son souffle et son élégance après deux horribles années de deuil. La vie est là, la terreur repoussée dans les cavernes obscures par les mains des artistes et les yeux des deux trois millions de personnes dans les rues du cœur de Lyon. Mais, baste de lyrisme, dans cette version 2017 qu’a-t-on comme on disait dans la Rome antique aimé ?

Un peu d’auto pub avant, tout de même ! Réservez-le dès maintenant :

Votre guide gratuit de la fête des lumières 2018

Coup de cœur n°1 si poétique, place Sathonay, Spider Circus par le collectif LAPS

Tendres coups frappés dans les cœurs pour ces rouges ocres et ces guirlandes dans l’entrelacs des branches de la place, pour la mélodie dansée des néons et des tubes, pour le côtoiement des têtes levées, pour cette petite fille qui danse avec sa mère aux notes des musiciens perchés dans le ciel d’ébène d’où magie de décembre tombent mille flocons de neige, pour la magie de cette place, pour la danse dans nos yeux. Laissons parler les photos :

Spider Circus, collectif LAPS, photo Lyon Visite

Spider Circus, collectif LAPS, photo Lyon Visite

Coup de cœur n°2, cathédrale Saint-Jean, « Unisson » par Helen Eastwood & Laurent Brun

Grand rendez-vous encore honoré cette année avec la sublime façade de la cathédrale. Il ne fallait pas, il ne faut pas rater le passage place Saint-Jean. On en prend plein ses mirettes et les espagnolettes, ça danse des castagnettes sous la grande rosace, rosæ, rosæ, rosa. Comme chantait Guy Béart disparu avant notre Cher Johnny :

Je voudrais changer les couleurs du temps
Changer les couleurs du monde
Le soleil levant la rose des vents
Le sens où tournera ma ronde
Et l’eau d’une larme et tout l’océan
Qui gronde

Tout saisir et emporter dans nos clefs USB pour les jours et les mois à venir, voici quelques images :

Unisson, Helen Eastwood & Laurent Brun — Cathédrale Saint-Jean, photo Lyon Visite
Unisson, Helen Eastwood & Laurent Brun — Cathédrale Saint-Jean, photo Lyon Visite
Unisson, Helen Eastwood & Laurent Brun — Cathédrale Saint-Jean, photo Lyon Visite

Coude au cœur n°3, Place Bellecour, « Promenons-nous » par TILT – François Fouilhé

Chapeau très bas à François Fouihé, un des rares artistes de cette fête à avoir donné un frenchie title à son project ! Alors, promenons-nous dans le bois pendant que le loulou y est peut-être, on l’espère. Se balader, se selfiser, chercher encore plus beau et le trouver. Le jardin lumineux de la place Bellecour est presqu’extraordinaire ! D’un côté le cheval avec son Louisquatorze sousla pièce montée de Fourvière, de l’autre la grande roue, et entre, des bouquets japonais. On a adoré, on a photographié et on like baïkal, n’est-ce pas Michel Strogoff :

"Promenons-nous" par TILT - François Fouilhé, fête des lumières 2017, Place Bellecour — Photo GB Lyon-visite.info
« Promenons-nous » par TILT – François Fouilhé, fête des lumières 2017, Place Bellecour — Photo Lyon-visite.info
"Promenons-nous" par TILT - François Fouilhé, fête des lumières 2017, Place Bellecour — Photo GB Lyon-visite.info
« Promenons-nous » par TILT – François Fouilhé, fête des lumières 2017 — Photo Lyon-visite.info
"Promenons-nous" par TILT - François Fouilhé, fête des lumières 2017, Place Bellecour — Photo GB Lyon-visite.info
« Promenons-nous » par TILT – François Fouilhé, fête des lumières 2017 — Photo Lyon-visite.info

Coup de cœur n°4 sous cloche, place des Jacobins, « Golden hours », Jacques Rival

C’est beau, très beau, merveilleusement beau. On reste devant, on tourne autour. Comment cette claire fontaine si belle de jour peut être encore plus belle de nuit ? La fête des lumières touche ici à la quintessence patrimoniale. Photos maintenant :

« Golden hours » par Jacques Rival, fête des lumières 2017 – Photo Lyon-visite.info
« Golden hours » par Jacques Rival, fête des lumières 2017 – Photo Lyon-visite.info

Nous avons adoré aussi

le carnaval croisé sur le pont Maréchal-Juin au-dessus de la Saône. Vélos vélos magiques remorquant des ballons sucre d’orge menés par des bénévoles aux cœurs et aux yeux aussi vastes que leurs baudruches.

Carnaval, Fête des lumières 2017, Lyon — Photo Lyon Visite
Carnaval, Fête des lumières 2017, Lyon
Carnaval, Fête des lumières 2017, Lyon — Photo Lyon Visite

Nos autres coups de cœur et ++

Nous avons aimé aussi les oiseaux, place de la République, guidé par des mains humaines et non des algorithmes ainsi que l’indifférence des poissons à notre égard dans l’aquarium quartier Grolée.

Oiseaux, Place de la République
Aquarium pelleteuse, quartier Grolée

En revanche, déceptions place des Terreaux et jardin de la Grande Côte.

Au final, une belle fête des lumières, classique, aux thèmes devenus désormais un peu trop lyonnais avec ce succès si énorme et qui nous l’espérons pourrait en 2018 accueillir d’autres expressions, des artistes hors  hors .fr et .eu. Une belle fête des lumières 2017 très réussie. Bravo à l’équipe d’organisation et aux artistes.

« Golden hours » par Jacques Rival, fête des lumières 2017 – Photo Lyon-visite.info

L’inconnu de la place des Jacobins vous dit au revoir. Rendez-vous avec l’équipe de Lyon Visite, Agathe, Alexandre, Pierre, Ambre et Gilles pour la fête des lumières 2018.

Fête des lumières 2016, nos coups de cœur, « When a man loves a woman »

Légèreté et amour !… Cette fête des lumières 2016 est joyeuse et plus simple qu’avant 2015. Non pour oublier ce que nous avons vécu depuis le 13 novembre mais pour affirmer ensemble notre désir de partager nos rues et nos places.

C’est place Sathonay et place des Célestins que cette joie est la plus partagée en musique, sur des airs de fête et d’amour. Cette fête est plus modeste que les fêtes de la première moitié des années 2010, quand LA fête des lumières était devenue gigantesque, couvrant toute la ville et rassemblant 4 millions de visiteurs.

Nous avons adoré quelques animations, pas forcément les plus spectaculaires. Voici, comme chaque année depuis 2008, nos coups de cœur.

Pour visiter la fête, utilisez : Notre itinéraire conseillé + programme Nos informations pratiques.

Coup de cœur n°1 — Un piano sous la neige / Place Sathonay

La neige trace des volutes dans le ciel. Les notes de musique dans les cœurs. Un père fait tourner sa petite ville. Des enfants lèvent les yeux vers le robot guirlande au clavier du piano à queue. Tel Napoléon Bonaparte sur les hauteurs d’Austerlitz, le sergent Blandan observe de son piédestal de pierre sa place Sathonay, une des plus jolies de Lyon, ravie, allègre, réjouie, folâtre, dansante.

Fête des lumières 2016, Un piano sous la neige, création Jean-Luc Hervé
Fête des lumières 2016, Un piano sous la neige, création Jean-Luc Hervé

 

C’est une création de Jean-Luc Hervé, Les Orpailleurs de lumière.


Nous visons les 5.000 « J’aime » sur notre page Facebook pour élargir notre audience. Plus que 1.000 ! Si cette page vous est utile, aidez-nous : cliquez ci-dessous sur « J’aime cette page », un grand merci à vous : https://www.facebook.com/lyonvisite/

Coup de cœur n°2 — Évolutions / Cathédrale Saint-Jean

Un dialogue sans parole entre l’infini et notre courte présence sur cette terre. Calme, profond, sacré, tournoiement des ères, solitude… Oui, nous sommes seuls dans l’univers… nous allons mourir au milieu de la beauté de pierre de Bach et des façades millénaires des cathédrales. Oui, cette composition lumineuse nous dit que nous sommes de passage et que ces façades de pierre nous regardent dans les siècles. La création de Yann Nguema est une chorégraphie, elle ne peut se dire avec des mots, à la fois abstraite et sensible. Chacun la ressentira, dans ce face à face millénaire comme une sonate de violoncelle, une prière ou un élan.

Évolutions, création de Yann Nguema, Cathédrale Saint-Jean, Fête des lumières 2016

 

.
Evolutions, Yan Nguema, Fête des lumières 2016, photo Lyon-visite.info

.

Coup de cœur n°3 — Vols de nuit / Place Antonin Poncet

Ne ratez pas la place Antonin Poncet, cachée derrière la grande roue de Bellecour.

Thierry Chenavaud a eu une très belle idée : vidéo-projeter sur la carlingue et les ailes de la réplique du célèbre Simoun rouge et blanc d’Antoine de Saint-Exupéry. Les images qui enveloppent l’avion sont des évocations puissantes de l’univers du pilote, écrivain et poète, né en 1900 juste à côté, place Bellecour : le ciel étoilé de ses vols de nuit, des motifs évoquant l’Afrique du nord, les timbres oblitérés et des lettres transportées par l’Aéropostale et bien sûr des cartes géographiques. Un voyage magique.

Fête des lumières 2016, place Antonin Poncet, Vols de nuit, création Thierry Chenavaud inspiré de Antoine de Saint-Exupéry
Fête des lumières 2016, place Antonin Poncet, Vols de nuit, création Thierry Chenavaud inspiré d’Antoine de Saint-Exupéry

Coup de cœur n°4 — Les lanternes de Zigong / Place et rue de la République

L’animation la plus photographiée de la fête 2016. Et pour cause, elle est totalement statique et hyper lumineuse et colorée. Impossible de rater la photo ! Quelle imagination ! Quel univers !  Des dizaines de poissons chevauchés par des enfants et de mignons personnages ludiques. Un gigantesque dragon. Magnifique.

Place et rue de la République, Les lanternes de Zigong - Fête des lumières de Lyon 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Ne ratez pas non plus les lanternes en remontant la rue de la République.

Coup de cœur n°5 — Coups de cœur / Théâtre des Célestins

Simple, juste un cœur… et sur la façade du théâtre trois afficheurs donnant la fréquence cardiaque combinée de couples volontaires… sous les applaudissements de leurs fans. Sans oublier d’increvables tubes, Dalida, Gainsbourg, Polnareff, Percy Sledga… When a a man loves a woman… L’animation créée par Franck Pelletier est aussi le prétexte de nombreux selfies de couples. Si vous êtes amoureux, RDV aux Célestins.

Coups de cœur, théâtre des Célestins, fête des lumières 2016

 

 

 

.

D’autres images « coups de cœur » de la fête des lumières 2016 à Lyon

Cathédrale (chevet) et Fourvière vues depuis l'autre rive de la Saône, côté presqu'île — Fête des lumières 2016, Lyon

 

 

 

Colline de Fourvière vue de la rive gauche de la Saône

Bétonnière à facettes, création Benedetto Bufalino, fête des lumières Lyon 2016

Sur une musique de boîte, la « Bétonnière à facettes », création de Benedetto Bufalino, Quartier Grolée (à droite de la rue de la République en allant de Bellecour à Terreaux, juste avant la Chambre de commerce).

.

Fontaine d'étoiles, Patrice Warrener — Place des Jacobins, Fête des lumières 2016 - Photo Lyon-visite.info

Fontaine d’étoiles, création de Patrice Warrener — Place des Jacobins

.

Place des Terreaux, "Sens dessus dessous" création de Joseph Couturier, fête des lumières 2016, photo de Lyon Visite

.

Place des Terreaux — « Sens dessus dessous », création de Joseph Couturier.

.

Rendez-vous pour la fête des lumières 2017

 

Enthousiasmante fête des lumières 2014 : nos 6 coups de coeur et les vôtres

Nos coups de coeur en direct de la fête. Donnez les vôtres.

AnookiUne enthousiasmante fête des lumières 2014 ! Parmi toutes les animations, six nous ont particulièrement touché. L’ordre que nous leur avons affecté ne veut pas dire grand chose, elles sont toutes originales, émouvantes et bien réalisées et ne sont pas comparables entre elles. Trois mentions spéciales « super coup de cœur créativité »  toutefois pour les Anooki sur l’Opéra, Laniakea place Antonin Poncet et Salle de bal[let] place Sathonay.

Voir nos 6 coups de cœur après le sondage.

4 témoignages enthousiastes déposés sur Lyon-visite.info :

Quel spectacle! Beauté, fraîcheur, innovation, magie, émerveillement….
Les anookis m’ont bluffé, la volupté, la légèreté de l’animation du parc de la tête d’or m’a fait rêver toute la nuit suivante.Merveilleux jardin de la grande côte avec son ambiance chaleureuse en descendant de la croix rousse…..
Merci aux organisateurs, aux créateurs, sans oublier les nombreux bénévoles disponibles et toujours souriants. A l’année prochaine,
Serge

.

Je partage tous vos coups de coeur… J’ai a-do-ré cette fête des Lumières ! Je ne pouvais me décider à voter pour l’une ou l’autre des animations tant elles étaient toutes extraordinaires… Finalement je me suis décidée pour la « cathédrale d’eau et de lumière » à l’hôtel de Région. Spectacle sublime dans un cadre magnifique. Vraiment beaucoup d’émotion à l’écoute des choeurs et de la voix si pure de la soprano.. grandiose !
Simone

.

Merci pour les conseils d’itinéraire…j’ai beaucoup apprécier le peu que j’ai vu : recueillement à la cathédrale d’eau, coup de soleil à palm beach et Ste Blandine, voyage spatial place Poncet, presque assoupie à la fontaine des Jacobins mais vite réveillée par l’illumination disco de Fourvière, émerveillée à la place des Terreaux, retour en enfance grâce aux Anooki et ambiance zen au parc de la tête d’or avec en ombre chinoise les canards du lac pas du tout stressés par la foule et les photographes…vivement l’an prochain !
Evanne

.

Devant les commentaires des gens qui me promettaient une foule pénible et une visite difficile, je suis allée avec appréhension découvrir cette fête des lumières 2014. Je n’avais jamais eu l’occasion de venir à Lyon pour cet évènement. Eh bien je voudrais tirer mon chapeau au comité organisateur de cette fête car tout est bien pensé pour que les gens ne se bousculent pas en allant dans des sens différents au même endroit. De plus, le personnel est poli et très sympathique. Voilà qui a facilité notre parcours et nous a permis de bien profiter de la fête.Mention spéciale à la cathédrale St Jean ,magnifiquement exploitée!!! Merci!
Delphine

Voir nos 6 coups de cœur après le sondage.

Notre sondage

Notre sondage : et vous, qu'avez-vous aimé de la fête des lumières 2014 ?

  • Cathédrale Saint-Jean, Color or not (15%, 141 Votes)
  • Place Louis Pradel, Anooki (13%, 125 Votes)
  • Place Antonin Poncet, Laniakea (10%, 91 Votes)
  • Place des Terreaux, Lyon terre de lumières (10%, 89 Votes)
  • Place Bellecour, Rêves de nuit (8%, 79 Votes)
  • Parc de la Tête d'Or, Jardin d'hiver (8%, 75 Votes)
  • Place Sathonay, Salle de bal[let] (5%, 48 Votes)
  • Place des Jacobins, La veilleuse (4%, 34 Votes)
  • Esplanade du Gros Caillou (Croix-Rousse), Surexposition (3%, 30 Votes)
  • Hôtel de région, Cathédrale d'eau et de lumière (2%, 22 Votes)
  • Esplanade du Gros Caillou (Croix-Rousse), Résonance (2%, 18 Votes)
  • Cour de l'Hôtel de Ville, Njörd esprit du vent (2%, 18 Votes)
  • Place Gailleton, Projection de lumière de verre (2%, 16 Votes)
  • Place des Archives, Expérimentations étudiantes (1%, 14 Votes)
  • Darse de la place nautique à Confluences, Light me up (1%, 12 Votes)
  • Place de la République, Bamboo, la forêt lumineuse (1%, 11 Votes)
  • Quai Saint-Antoine, Dundu les géants de lumière (1%, 9 Votes)
  • Quais de Saône, Convergences (1%, 9 Votes)
  • Eglise Sainte Blandine, Wall flower (1%, 9 Votes)
  • Place des Célestins, Fantaisies chromatiques (1%, 8 Votes)
  • Voûtes sous Perraches, Voyage cinémathographique (1%, 7 Votes)
  • Tunnel de Croix-Rousse, Anamorphose (1%, 6 Votes)
  • Rue de la République, illuminations (en portiques) (1%, 5 Votes)
  • Passerelle et Palais de Justice, Hi striker (1%, 5 Votes)
  • Montée de la Grande Côte, Sweet city (1%, 5 Votes)
  • Terrasses de la Guillotière, Incandescence (1%, 5 Votes)
  • Rue Royale, Comment naissent les lanternes (0%, 4 Votes)
  • Boulevard de la Croix-Rousse, Supercube (0%, 4 Votes)
  • Cours Charlemagne, Palm beach (0%, 3 Votes)
  • Amphithéâtre des 3 Gaules, Champs de lavande (0%, 3 Votes)
  • Place Carnot, Les couleurs du jardin (0%, 3 Votes)
  • Place Lyautey, Les villeets (0%, 3 Votes)
  • Place Chazette, La plateforme galactique (0%, 3 Votes)
  • Berges du Rhône, Lumi'lierre (0%, 3 Votes)
  • Tour Incity, Variations (0%, 3 Votes)
  • Incandescence, Terrasses de la Guillotière (0%, 2 Votes)
  • Jackpot, Gare Saint-Paul (0%, 2 Votes)
  • Place Colbert, Axial (0%, 2 Votes)
  • Rue Auguste Conte, Labo des Aspho (0%, 2 Votes)
  • Place Chardonnet, Nuage d'Origamis (0%, 2 Votes)
  • Place de la bourse, Génie que fais-tu ? (0%, 2 Votes)
  • Rue Edouard Herriot, Renversante (0%, 1 Votes)
  • Jardin des Chartreux, Magical mystery mirrors (0%, 1 Votes)
  • Place Saint-Nizier, Before the words (0%, 1 Votes)
  • Place Bertone, Contes d'hiver (0%, 0 Votes)
  • Cour de l'ESPE, Les filaments de la connaissance (0%, 0 Votes)

Total Voters: 425

Loading ... Loading ...

Super coup de cœur créativité : Les Anooki de Moetu Batlle & David Passegand , place Louis Pradel

Les Anooki (2 figures de jeu vidéo) sont beaucoup plus facétieux sur les facades de l’Opéra et de l’Hôtel de ville que sur celle de la gare Saint-Paul en 2013. Ils utilisent deux façades à angle droit, bondissant de l’une à l’autre. Surtout, ils ont encore plus anthropomorphes, maniant la maladresse, la tendresse et l’humour. N’oubliant pas de dire au revoir en partant. C’est une animation d’une belle fraîcheur qui amène le sourire sur les visages de tous les spectateurs. De nombreuses références réussies à notre enfance via des musiques notamment. La qualité de l’animation est bluffante, d’une très grande qualité technique et artistique, sans temps mort mais en laissant des respirations. Le tout est bourré d’idées. Bravo à Moetu Batlle & David Passegand. En espérant revoir les Anooki chaque année maintenant dans un endroit différent de la ville.

Les Anooki, Fête des lumières 2014, Lyon visite

Les Anooki, Fête des lumières 2014, Lyon visite

Super coup de cœur créativité : Laniakea, Place Antonin Poncet, animation conçue par la Direction de l’Eclairage de Lyon

Des milliers de petites lumières dans la pelouse de la place qui pulsent au rythme des projections sur la façade en face. Des galaxies, des planètes. La musique joue un rôle important. Le dosage est retenu, ce qui introduit une grande poésie. Il est difficile d’en parler tant ce qui se passe fait appel à des émotions à la fois profondes et subtiles.

Fête des lumières 2014, place Antonin Poncet

Nota : La Direction à notre coup de e l’Éclairage a bien du talent puisqu’en 2013 elle était déjà notre coup de cœur n°1 et en 4ième position du sondage et en 2012 également notre coup de cœur n°1 et 10ème du sondage.

Fête des lumières 2014, place Antonin Poncet

Coup de cœur : « Lyon, Terre aux lumières » animation conçue par Gilbert Coudène, place des Terreaux

Une animation vraiment originale qui va puiser dans les réserves du musée proche et dans la danse hip-hop que pratique les jeunes sous le péristyle de l’Opéra. très bien menée, avec cet aspect spectaculaire que la minérale Place des Terreaux offre à ce genre de spectacles. L’idée d’utiliser les façades pour montrer des tableaux puis les mettre en scène est une belle idée, bien exploitée, et on en redemande.

Fête des lumières 2014 - Place des Terreaux - Lyon visite

Coup de cœur : Color or Not, animation conçue par Yves Moreaux, Cathédrale Saint-Jean

On ne s’en lasse pas. L’alliance de la lumière, de la musique et de la pierre est encore une fois magique. Comme souvent sur la façade de cette cathédrale. cette année plus encore. Yves Moreaux a confiance et ose un mélange confondant de simplicité et d’osmose entre la musique tantôt retenue, tantôt lyrique. Les couleurs sont pures, tranchées, mates, la pierre est là. Sans aucun doute la plus belle animation de cette fête.

Fête des lumières 2014 - Cathédrale Saint-Jean - Lyon visite

Super coup de cœur créativité : « Salle de bal[let] animation conçue par Aurélie Le Gougouec », Place Sathonay

Ici on danse la valse en couple, en ronde autour des arbres. L’atmosphère est à la gaieté. Pas de laser, de rampes de leds. Juste quelques parasols, des farandoles lumineuses de boîtes de nuit et surtout de grands airs genre Le beau Danube bleu. Et ça marche. On se souvient des merveilleuses ambiances créées dans le cloître de l’Hôtel-Dieu par Alain Benini. Et on en redemande.

https://www.lyon-visite.info/wp-content/uploads/2014/12/Fête-des-lumières Place-Sathonay

Coup de cœur : « Jardin d’hiver » animation conçue par Christophe Martine au Parc de la Tête d’Or

Des libellules-baleines flottent dans le ciel du Parc, animées par la brise, et des bulles contenant une vie sous-marine qui pulse sont posées dans l’herbe. Plein de lanternes-lampions sont suspendues dans les arbres.

Parc tête d'or - Christophe Martine - Fête lumières 2014

et rendez-vous maintenant la fête des lumières 2015, nous vous redonnerons ici le programme, nos itinéraires et nos conseils.