Ben : rétrospective totale au MAC

BEN, Impossible d’abandonner la compétition, 2007 - © Adagp, Paris, 2010
BEN, Impossible d’abandonner la compétition, 2007 - © Adagp, Paris, 2010

Ben, on connaît forcément, on a vu ses slogans jeux de mots sur toutes sortes de supports, bureautiques compris. Si Ben irrite, c’est parce qu’il le cherche, et quand il irrite, c’est qu’il a atteint son but : provoquer. Sa production mélange, mixe le quotidien et la réflexion sur l’art. Qu’il s’agisse d’aller fureter dans l’ego, l’ethnisme, la vérité.

Il débute à Nice à la fin des années 50 avec une librairie qu’il troque rapidement pour un lieu de rencontre et d’exposition avec des créateurs comme César. En 1965, il y crée une galerie de 10 m² dans sa mezzanine : « Ben doute de tout ». Il expose Biga, Alocco, Venet, Maccaferri, Serge III, Sarkis, Filliou.

Laboratoire 32, Ben devant son magasin à Nice, ca. 1965 - © Adagp, Paris, 2010
Laboratoire 32, Ben devant son magasin à Nice, ca. 1965 - © Adagp, Paris, 2010

Puis il crée le groupe Figuration Libre et poursuit ses créations dans un atelier au-dessus de Nice. Il est maintenant entré dans les plus grands musées du monde.

Mais, et c’est rare, Ben est un artiste populaire. L’expo va permettre d’aller au-delà de ce que l’on connaît le plus de lui, ses slogans crus ou faussement naïfs.

Le premier étage du MAC est consacré à la partie la plus ancienne de l’œuvre de Ben avec un large choix de pièces de sa période Fluxus (quasi-totalité des œuvres Fluxus de Ben dans la collection du MoMA de New York).

Les 2ème et 3ème étages offrent une découverte de la richesse de l’œuvre de Ben dans ses nombreux développements, entre pièces historiques et  récentes, déclarations vidéos et interventions.

BEN, Je signe la vie, 1973 - © Adagp, Paris, 2010
BEN, Je signe la vie, 1973 - © Adagp, Paris, 2010

Les oeuvres exposées couvrent la période de 1955 à 2010.

Evidemment, puisque cela fait partie de la démarche de Ben pour diffuser le plus largement son oeuvre sur tous les supports possibles (papeterie, tee-shirts, chaussettes), la boutique du MAC proposera ses objets à la vente à côté des traditionnels catalogues de l’expo et livres consacrés à l’artiste.

Une rétrospective Ben exceptionnelle !

Visites proposées par le MAC :

  • Parcours commentés : Mercredi à 15h30, Samedi à 10h30, 14h30 et 15h30, Dimanche à 11h, 14h30 et 16h
  • Pause artistique avec médiateur : Jeudi à 12h30  et Vendredi à 17h30
  • Visite famille pour les enfants de 6 à 11 ans et leurs parents : Dimanche à 15h30, réservation conseillée – A la même heure, Studio pour les 12/14 ans.
  • Visites en langue des signes une fois par mois

Infos pratiques :

  • 3 mars au 11 juillet 2010
  • Adresse : Musée d’art contemporain, Cité internationale, 81 quai Charles de Gaulle, 69006 LYON
  • Renseignements et réservations : 04 72 69 17 17 ou publics at mac-lyon.com

Profitez-en pour découvrir Lyon :

Berges du Rhône - DR LVI

En sortant de l’expo Ben, profitez de nos balades printanières en pleine ville :

et une autre expo à ne pas rater Place des Terreaux :

Bonne visite de Ben, des frères Van Velde et de Lyon !

3 comments on “Ben : rétrospective totale au MAC”

  1. Toujours aussi passionnant le site de Lyon Visite. On aimerait vivre à Lyon pour aller faire un tour dans l’univers de Ben. Quant à Bram Van Velde, je l’ai découvert à travers les entretiens que l’écrivain Charles Juliet lui a consacré. Une parole fulgurante dont voici quelques extraites :
    « L’Art. Pour ne pas être broyé ».
    « C’est parce qu’il est sans défense que l’artiste a une telle force ».
    « Il faut se tenir au plus bas ».
    « Les multiples pouvoir du faux et l’extrême faiblesse du vrai. C’est ça qui est tragique ».
    Un grand monsieur, assurément. En revanche, je n’ai toujours pas vu son travail de peintre et je découvre qu’il avait un frère ! J’aurais bien aimé trouver une petite reproduction ici pour avoir un aperçu. Les lyonnais ont de la chance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *