Fête des lumières 2010 – LE PROGRAMME

8 au 11 décembre 2010 c’est fini !….

Donnez votre avis sur la fête 2010 :

  1. Avec notre sondage VOS ANIMATIONS PREFEREES : cliquez ICI
  2. Revoyez une sélection « coups de coeur » : cliquez ICI

Demandez les informations pour la fête 2011 :

Cathédrale Saint-Jean et Basilique de Fourvière le soir du 8 décembre

Consultez et imprimez nos 4 itinéraires détaillés :

  1. Itinéraire principal (Célestins, Hôtel-Dieu, …, Place Terreaux) : Cliquez ICI
  2. Itinéraire Vieux Lyon – Ainay (Saint-Paul, Saint-Jean, Ainay) : Cliquez ICI
  3. Itinéraire CROIX-ROUSSE (Pentes, Grande Côte, Plateau) : Cliquez ICI
  4. Itinéraire Berges du Rhône Parc de la Tête d’Or : Cliquez ICI

Informations pratiques :

Photos des préparatifs :

Visites guidées spécial Fête des Lumières :

  • « Lumineuses découvertes dans les Traboules du Vieux Lyon » à 10h du mardi 7 au dimanche 12. Pour réserver CLIQUEZ ICI.
  • « Secrets des Canuts sur les pentes de la Croix-Rousse » à 14h du mercredi 8 au dimanche 12. Pour réserver CLIQUEZ ICI.

ITINERAIRES gratuits EXCLUSIFS Lyon-visite :

Chaque année, nous créons pour vous des itinéraires « idéaux » à partir de notre connaissance de Lyon et des fêtes précédentes. Pour recevoir ces itinéraires gratuits, inscrivez-vous :



Des questions ? Utilisez notre forum : CLIQUEZ ICI

Avant-première du programme de la Fête des Lumières 2010

Voici, avant l’arrivée du programme début novembre, quelques points forts de la fête des lumières 2010.

PLACE DES TERREAUX

Fête des Lumières 2010 - Place des Terreaux - Patrice Warrener
Place des Terreaux - Patrice Warrener

La réussite de chaque fête des Lumières se joue ici, Place des Terreaux, au coeur du coeur de Lyon. C’est Patrice Warrener qui s’y colle cette année. Une valeur sûre qui nous a déjà enchanté lors de plusieurs fêtes. Par exemple en 2008 avec sa sublime Visite des Rois sur la façade de la cathédrale Saint-Jean.

Cette année, Patrice Warrener va transformer la fameuse statue de Bartholdi aux 4 chevaux dressés (les 4 fleuves) de la place des Terreaux en manège lumineux. Ses chevaux libérés de la pierre et de l’eau de la fontaine galoperont sur les 3 immenses façades de la place. Avec ambiance musicale en harmonie. Sans doute un très grand moment de beauté et de poésie.

ATTENTION : L’entrée de la place sera sans doute régulée par les CRS ou la Police comme les années précédentes. Ce qui vous impose d’arriver du bon côté de la place (un côté pour entrer, un côté pour sortir). Vous devrez veiller à obtenir l’information sur les panneaux dispersés sur les parcours. Si nous en avons, nous vous la ferons partager.

EGLISE SAINT NIZIER

Fête des lumières 2010 - Saint-Nizier - Philippe Rizzotti
Philippe Rizzotti

L’illumination de ce haut lieu catholique de Lyon est une gageure pour rester en harmonie avec sa très haute façade dentelée et sa dimension religieuse.

Justement, Philippe Rizzotti, architecte et cofondateur du collectif eXYZT, racontera cette année l’histoire de cette église depuis l’époque gallo-romaine quand elle a servi à abriter les reliques des martyrs de Lyon.

La scénographie se terminera par envol de l’église. Une ascension ?

PARC DE LA TETE D’OR

Fête des lumières 2010 - Parc de la Tête d'Or - Compagnie CarabosseIl faut bien l’avouer, ces dernières années, la mise en lumière du Parc nous avait laissé sur notre faim. Cette année, l’avant-programme est carrément alléchant… et nous fait espérer beaucoup.

La Compagnie Carabosse, un collectif de 10 personnes, va jouer avec le feu, l’eau (du lac ?), les gens (vous ?). Il y aura des funambules dans les arbres, des boules de feu sur le lac, de la musique.

THEATRE DES CELESTINS

Fête des lumières 2010 - Théâtre des Célestins - LigtningProcess
Théâtre des Célestins - LigtningProcess

Une des valeurs les plus sûres de la fête des lumières au fil des années. Parfois, elle confine au sublime. Cette année l’animation sera interactive. L’animation consistera à déformer les lignes de construction du bâtiment du théâtre en fonction d’une commande vocale qui sera confiée au public. Un clin d’oeil au théâtre lyrique.

Saluons cette injection d’interactivité avec les spectateurs ! La fête des lumières pour être une vraie fête doit être plus qu’un spectacle ! Voir aussi à ce sujet les résultats de notre sondage 2009.


Posez vos questions en bas de cette page, dans la zone commentaires de notre FORUM.


Résultats du sondage "Vos animations préférées en 2009 et vos souhaits pour 2010 ?"

  • Cathédrale Saint Jean - Les bâtisseurs (14%, 199 Votes)
  • Basilique de Fourvière - Carillon et tableaux de Lumière (13%, 184 Votes)
  • Place des Terreaux - Jouons avec les temps (12%, 171 Votes)
  • Pour 2010 : plus de grand spectacle (comme Terreaux) (8%, 111 Votes)
  • Place Louis Pradel - Mon jardin public (8%, 107 Votes)
  • Pour 2010 : plus d'histoire (comme la Cathédrale) (7%, 102 Votes)
  • Pour 2010 : plus d'interactivité avec le public (comme à l'Hôtel-Dieu) (5%, 76 Votes)
  • Eglise Saint-Nizier - Respirations (5%, 72 Votes)
  • Préfecture (4%, 60 Votes)
  • Hôtel Dieu - Cordadra (4%, 57 Votes)
  • Place Bellecour - La nuit au musée (4%, 55 Votes)
  • Place des Jacobins - La Dolce Vita (3%, 36 Votes)
  • Parc de la Tête d'Or (3%, 36 Votes)
  • Berges du Rhône (2%, 34 Votes)
  • Jardin de la Grande Côte - Le jardin des lumières en fleurs (2%, 33 Votes)
  • Théâtre des Célestins - Lumignons du coeur (2%, 22 Votes)
  • Tour métallique - L'homme digital (2%, 22 Votes)
  • Pour 2010 : plus de cinéma (comme la Dolce Vita) (1%, 13 Votes)
  • Gare Saint-Paul - Cristallina machina (1%, 9 Votes)
  • Autre (donnez-la en commentaires ci-dessous) (0%, 4 Votes)

Total Voters: 396

Loading ... Loading ...

Fête des Lumières 2009 - Vieux Lyon - Musée Gadagne
Fête des Lumières 2009 - Vieux Lyon - Musée Gadagne
(Cél

139 comments on “Fête des lumières 2010 – LE PROGRAMME”

  1. La fête des lumières est pour moi magique, féérique et poétique. Le jardin Place Pradel, les bâtisseurs, la fourvière m’ont enchantés. Dommage que l’organisation de la fête soit un peu moyenne. Attendre les bus pendant plus d’une heure quand on a marché toute la journée ne nous réjouit pas vraiment, mais la fête est si belle qu’on en oublie vite les aléas. A refaire. Lyon est une ville superbe

  2. participation à la soirée du 5 décembre
    je découvrais en même temps la ville de lyon et la fete des lumieres
    je reviendrai
    en espérant comme d’autres qu’un balisage efficace sera mis en place

  3. @Srge : Fort heureusement, cela change chaque année et des endroits merveilleux une année le sont moins l’année suivante et vice versa.
    Vous avez raison, il y a vraiment un besoin d’information. D’une meilleure information officielle (flèchage) et de davantage d’information indépendante (critique). Cette dernière n’est possible que durant la fête, après avoir vu de visu les animations, c’est ce que nous nous efforçons de faire à Lyon-visite.info en vous proposant un itinéraire « idéal » le 2e jour de la fête après avoir visité la fête en réel.

  4. Avons aimé Les ressorts de la rue de la République.

    Regrettons de n’avoir pas vu plus de bougies au fenêtres des particuliers. Celà veut-il dire que la tradition se perd? Dommage on aurait aimé toutes ou presque toutes les fenêtre garnies.

  5. Un membre de notre famille, qui habite Lyon, nous en avait parlé au mois de juin. Nous avions oublié, mais après un petit rappel durant la 2ème quinzaine de novembre, très vite nous avons pris la décision d’y assister. Petit problème, nous ne savions pas, avant d’avoir réservé train et hôtel, que la fête commençait le 5 pour finir le 8. En plus, pour nous faire plaisir, la famille nous a promener 1/2h le lundi soir, jour de notre arrivée, avant de nous emmener au restaurant et qu’à la sortie de celui-ci il pleuvait tellement qu’ils n’avaient qu’une idée (compréhensible) nous ramener à l’hôtel en faisant un petit crochet vers Fourvière. Mal leur en à pris puisque interdit à la circulation. Le lendemain nous avions décidé de voir un maximum mais après avoir marché depuis notre hôtel (pont Pasteur) et dans la ville tout le reste de la journée, à 22h00 les pieds n’étaient plus tout à fait heureux et nos guides ont fait une sélection sur base de ce qu’ils avaient le plus apprécié. Ce qui par rapport à l’an dernier était très peu. Nous avons entendu, alors que j’utilisais vos itinéraires, ‘’ oh….. mon fils à dit que cela n’en valait pas la peine, Oh…. ça nous on a pas aimé, Oh… là c’était beaucoup mieux l’an dernier. Enfin dans l’ensemble c’est loin de valoir l’an dernier’’
    N’ayant rien vu l’an dernier, je peux dire que nous avons apprécié : La place des terreaux, la place Pradel, La place Bellecour. Les ressorts de la rue de la république, l’Hôtel Dieu. Nous avons vu Fourvière depuis la ville et l’homme digital (très mal) depuis le centre de la ville. Nous avons raté tout le reste des illuminations.
    Bref ! Si, dès le départ, nous avions mieux été informés nous serions arrivé le dimanche et nous aurions programmé nos visites nous même.

  6. Journée de dimanche :

    Ayant laissé mon véhicule au parc auto de Vaulx la Soie, j’emprunte le métro A jusqu’à Bellecourt avec l’intention de prendre la correspondance pour la ligne D en direction de Vieux Lyon. A Bellecourt, première mauvaise surprise, il faut pour une raison encore inconnue passer par dehors pour faire la correspondance !!!!
    Arrivé dehors, la cohue est telle que je préfère rejoindre l’autre rive de la Saône à pieds.

    Ayant promisà un ami d’aller le chercher chez lui résidence de la Sarra, j’entame la montée vers Fourvière par la montée des Chaseaux … Ce n’est qu’arrivé à mi-pente au croisement de la montée Sainte-Barthélémy que je tombe sur une équipe municipale affectée à la sécurité, visiblement complètement débordée qui annonce à tout venant qu’il est interdir de monter plus haut. S’il était effectivement nécessaire d’interdire l’accès à Fourvière en raison du feu d’artifice, n’aurait-il pas été plus simple de bloquer les promeneurs dès le bas de la côte plutôt qu’en haut d’une volée d’une centaine de marches relativement éprouvantes.

    Je décide de me rabattre sur le quartier de la Croix rousse afin de dénicher un bon observatoire sur le bord du plateau. Au passage, un éthylo-touriste mal remis de ses émotions de la veille et visiblement sous l’emprise des vapeurs alcooliques émanant des innombrables vendeurs de vin chaud, manque de me vomir dessus … c’était pourtant bien essayé!

    Je trouve finalement mon bonheur tout près du parc Sutter mais la aussi, même si le feu d’artifice ne commance que dans une demi-heure, il y a déjà foule. Je profite de mon physique imposant pour faire la police, je demande au plus grands de reculer afin de laisser les enfants devant puisque la galanterie n’est pas évidente pour tout le monde.

    J’assiste émerveillé au feu d’artifice car disons-le, c’était une grande réussite. Finalement, heureusement qu’il y avait de l’orage au 14 juillet …

    Je redescend vers la presqu’île en essayant d’emprunter le parcours proposé par le site officiel de la ville, mais bien qu’habitué, je passe à côté de plusieurs attractions et manque même de me perdre dans une ruelle jonchée d’excréments qui ne sont peut-être pas tous d’origine canine.

    A mi-pente, je rencontre un collègue faisant découvrir la ville à de la famille italienne. On me propose d’aller dinner ensemble. Nous trouvons une espèce de pizzéria place du Forez dans laquelle nous nous engoufrons. L’accueil est loin d’être formidable et la carte est navrante. Nous mangeons des pseudo-lasagnes sorties du congélateur (elles sont encore froides à l’intérieur) et une salade de fruits rachitiques pour la somme de (accrochez-vous bien) 15 Euros. J’avais juste l’impression d’être à Paris …

    Nous ayant entendu parler italien, le patron nous prend pour une bande d’escrocs et, lorsque nous venons régler l’adition, inspecte consencieusement chaque billet de 10 Euros que nous lui donnons. Un petit tour aux commodités … et la quelle surprise : elles sont dégoutantes. J’explose littéralement et fais un scandale devant l’ensemble des clients. Le lendemain je m’empresserai d’aller lui faire une jolie publicité et de le dénoncer aux services d’hygiène.

    Nous repassons alors place Pradel puis regagnons la rive gauche du Rhône en direction du parc de la tête d’or. C’est un véritable cirque mais que voulez-vous, c’est la fête …

    Nous regardons interrogatifs diverses animations sur les quais. La plupart nous semblent simpathiques bien que nous n’en comprenons pas la fonction. Sans doute auraient-elles mérité la présence de bénévoles afin d’expliquer le fonctionnement.

    Nous arrivons enfin au parc et trouvons vraiment charmante l’illumination enneigée des pelouses devant le lac. En revanche, à l’image de la plupart des touristes autour de nous, nous ne comprenons absolument rien à la visite des grottes qui nous est proposée. De vulgaires chassis en bois dans lesquels ont planque malicieusement deux ou trois bougies, ça fait un peu léger …

    Epuisé par mon piètre après-midi, je décide d’emprunter le C1 pour la Part-Dieu où j’espère trouver un T3 pour la Soie. l’arrêt « Tête d’or Churchill » est plein mais un bus est annoncé dans trois minutes. Certainement des minutes de coiffeurs car il arrivera finalement au bout de 17 minutes. C’est la débandade pour monter à bord. J’arrive néanmoins à Part-Dieu où je dois me résoudre à traverser la gare pour prendre le T3.

    à Part-Dieu Vilette, bien évidemment l’affichage de fréquence des trams est hors service. J’interroge donc deux agents TCL présents sur le quai, lesquels restent très évasifs … visiblement ils viennent de fumer un join et je les emmerde avec mes questions.

    Le tram arrive au bout de 20 minutes (heureusement que leur fréquence était renforcée à l’occasion de la fête des lumières) et à bord l’affichage indique qu’il est terminus à Vaulx-la-Soie. Des touristes espagnoles ayant réservé une chambre à l’hôtel Formule 1 de Mézieu semblent désemparrés et me demandent comment faire. Je leur propose bien évidemment de les emmener une fois mon véhicule récupéré. Le tramway arrive à Vaulx-la-Soie et une marée humaine nous tombe dessus sans même nous laisser descendre … finalement le tram va bien jusqu’à Mézieu.

    Quand donc se mettra-t-on à la place des touristes pour donner des indications correctes?

  7. Bonjour,

    Nous venons du Pas de Calaiset avons été globalement déçus par l ‘organisation de la fete. Aucune explication sur le pourquoi et comment des sens uniques de circulation.(pas de plan de circulation, information difficile à trouver…)Les transports en commun annoncés gratuits, l ‘étaient effectivement, sauf que tous n ‘étaient pas en service, et encore avec des sens uniques. Nous avons mis plus de deux pour rentrer à notre hotel situé près de la gare Part Dieu. Pénible. Nous n ‘avons pas tout, meme étant trois jours sur place, toujours à cause du manque d’info ; il aurait été bien de mettre des affichage dans la ville avec les sites à voir. Nous aavons été enchantés par la visite guidée des traboules. Lyon est une ville merveilleuse. J ‘y retournerai mais hors toute manifestation.

  8. Super,féerique,magique, grandiose….. La cathédrale St Paul et la basilique de Fourvière resteront un souvenir inoubliable. Nous sommes restés les quatre jours et n’avons pas pu tout voir. Lyon est une superbe ville, les Lyonnais sont accueillants et sympa. Félicitations et un grand merci aux organisateurs, continuez ainsi !

  9. PS : puis-je me joindre aux précédents « pélerins » pour demander un PARCOURS FLECHE ? Quant au métro à la grille fermée (quelle honte), l’hôtesse d’accueil se tenant au pied aurait pu nous indiquer tout simplement l’agence TCL située à deux pas de la GARE PART DIEU : de toutes façons il nous a fallu des tickets et là, on nous aurait expliqué que le tram se prenait juste en face.

  10. cela fait la troisième année, j’ai vécu les lumières de 1970, 2008 et 2009 : différentes à chaque fois, aussi charmeuses. Emouvante, cette fête à MARIE. Je vous en fécilite. Côté inconvénients, je trouve seulement inadmissibles DEUX CHOSES : – la grève du METRO les 8 décembre depuis 4 ans : je ne compte plus payer le TCL si cela se renouvelle… – la cherté des HOTELS : c’est impensable de prendre des prix aussi élevés… Encore une fois, cela se retourne contre la meilleure des intentions, et doit freiner bon nombre d’entre nous pour loger. Dommage car c’est une ville somptueuse…

  11. l’âge rendrait-il les lumières plus jolies? Accompagnée d’une dame de 80 ans,j’ai été enchantée!!
    Nous avions fait de la reconnaissance en journée, pour ne pas perdre de temps à chercher!
    Bien sûr nous n’avons pas pu tout voir,mais nous reviendrons l’année prochaine!
    en ce qui concerne l’accès à la place des Terreaux ce qui nous paraissait stupide et énervant s’est révélé judicieux, car ce a permis un flot
    régulier entre ceux qui arrivaient et ceux qui partaient!!
    Merci poiu votre conseil itinéraire! (NICOLE 69 ans )

  12. Plus jamais cette fête des lumières.
    Quand je pense que j’ai promis à mes enfants un spectacle fantastique….Très mal organisé, il aurait été souhaitable de mettre moins de budget pour la com et de faire des animations (des vraies !)
    On se moque ouvertement de faire déplacer des gens de toutes la France pour voir si peu de choses dans une foule désorientée qui cherche et cherche encore !

  13. @Nikos : Assez d’accord sur le déficit de chaleur de notre accueil (même s’il n’est pas aussi catastrophique, il y a plein de lyonnais (et de commerçants) de bonne humeur), la fête pourrait sans doute être mieux préparée avec une meilleure information amont 2 ou 3 mois avant, avec des kits d’accueil, de l’information via le magazine municipal de Lyon (lequel se contente de diffuser le programme 2 ou 3 jours avant la fête)….. nous trouvons que nous (la communauté lyonnaise) pêchons surtout par un manque d’informations. C’est le but de ce forum que d’essayer de faire émerger une réflexion sur les améliorations à apporter pour mieux accueillir nos visiteurs qui viennent de loin participer à notre fête des lumières. Le contenu de tous les messages ci-dessous est vraiment très intéressant.

    @Anne et à tous ceux qui regrettent l’absence de lumignons aux fenêtres : la tradition veut que nous mettions des lumignons le soir du 8 décembre, mais comme la fête a été étendue à 4 jours, il y en a 3 sans lumignons !… Comme vous, nous trouvons cela dommage.
    Cette année toutefois, le soir du 8, il y a eu beaucoup plus de lumignons aux fenêtres que les années précédentes.

    @Xav : vous nous faites plaisir avec l’Hôtel-Dieu car il est notre gros coup de coeur 2009.

  14. Comme beaucoup de personnes. Suite à mon Précédent message. Beaucoup de Sites décevants St Nizier Les Jacobins Etc… Je retiendrai le Site Interactif de l’Hôtel Dieu.C’étais très mignon avec la belle Madone sans oublier la (FIAT 500);Cathédrale St Jean ainsi que Fourvières ‘Suivez le Fil’ et les Musiques des Beatles et autres Chansons super sympathique en arrivant au ‘Terminus’. Mettre des Chansons ‘Actuels ‘ avec des Lumières aux Couleurs « FUN » sur ce lieux de prières. C’est une Belles innovation. MAIS le Plan de Circulation à sens unique: A supprimer l’an prochain !!!. Très mauvaise initiative. Ne pas refaire ce sens unique l’an prochain… Merci

  15. La réalité n’est pas à la hauteur de la publicité. Mettre en « Lumière » les cataclysmes présents et futurs, n’est pas un scoop. La télévision nous les impose tous les jours.
    D’autre part, les lumignons aux fenêtres, où sont-ils?. Pour terminer, la grève des bus compliquaient les déplacements, surtout quand on habite à 650 kms. et que l’on vient pour la première fois à Lyon.
    Restons positifs, nous avons apprécié, St Jean, Place Pradel, Fourvière: le jour, hélas trop de monde à monter…..le soir. Nous remercions l’amabilité de tout le personnel rencontré; métro, bus, point infos, commerçants. La ville de Lyon est une très belle ville à découvrir à une autre période.

  16. idem pour le cafouillage des Terreaux, par où entrer et sortir et la foule dans les deux sens;il faudrait aussi expliquer aux parents inconscients que ce n’est pas à faire avec des poussettes!! jolie montée à Fourvière avec des parterres de fleurs.Revoir la signalisation pour tous les touristes qui vont se décourager!!!

  17. touristes passant à LYON 3 jours, nous n’avons pu tout voir….Cela prouve l’ étendue des thèmes. Nous avons privilégié les montages historiques et l’interactif
    Des fléchages des principaux sites seraient les bienvenus
    Bravo pour ces moments de plaisir et la qualité des illuminations

  18. Nous venons de découvrir Lyon , il a été parfois difficile d’assister à des animations , un effort sur la signalétique serait très apprécie.Les grandes animations sont superbes , mais je m’attendais à voir plus de lumières aux fenêtres.Mention spéciale pour la cathédrale St Jean, place des Terreaux,Fourvière,place Pradel,Saint Nizier et Préfecture.
    Merci pour vos fiches d’itinéraires qui nous ont été très utiles et très bien documentées.Il faudrait peut-être indiquer toutes les rues sur les plans

  19. Nous avons fait la visite le lundi soir avec Coline : guide excellente pleine d’humour. La découverte de St.Jean a été une surprise pour nos amis. L’arrivée devant la cathédrale, juste à l’heure pour voir le spectacle des bâtisseurs un vrai plaisir.
    Merci pour cette initiative. Les autres animations ont été de moins bonne facture, sauf pour le Parc de la Tête d’Or où nous sommes allés le lendemain. Bonne continuation et le bonjour à Coline.

  20. Bien que munis du programme distribué aux points d’informatons introuvables, nous nous sommes perdus à plusieurs reprises surtout vers la Croix-Rousse et avons donc manqué beaucoup d’oeuvres à la faveur des rues sombres…
    Je préconise un fléchage entre les oeuvres pour l’année prochaine et les suivantes afin que tout puisse être visité.
    Merci.
    Math

  21. j’avais préféré 2008
    plus dynamique(mobile poissons)
    plus lisible(façade de l’hôtel de ville)
    cette année j’ai aimé les tableaux de la grande roue;l’originalité des draps;les bâtisseurs
    hélas un horaire TER pour Dijon ne permettait de faire les berges et le parc
    de plus une info radio annonçait une grève métro

  22. Le flechage, indispensable pour canaliser la foule, devrait être en hauteur, visible de loin, un peu comme les entrées de métro cette année de la place Bellecour

  23. Etant lyonnais, je me permets de rebondir sur le commentaire de Michel sur « l’amabilité » des lyonnais. Force est de constaté que certains d’entre nous ont encore fortement contribué à notre sombre réputation d’être « froids ». Entre certains résidents des trabouls qui chassaient sans aucune délicatesse les touristes égarés et des « restaurateurs » moroses affichants des tarifs vertigineux pour des menus de piètre qualité … notre statut de capitale gastronomique en a pris un sacré coup. Il serait bon de rappeler à ces gens la que l’accueil des touristes est primordial en Rhône-Alpes.

  24. Nous avons beaucoup apprécié, surtout la place Pradel. Par contre la promenade sur la saône en bâteau, sans intérêt, pas d’illuminations ou très peu (fourvière). (dimanche)

  25. nous ne sommes venus qu’une soirée,une nuit pas plus trop difficile et trop cher pour dormir à Lyon ces jours là le lundi soir pas trop de monde, un peu triste mais nous avons bien aimé le circuit préconisé le dimanche par l’office du tourisme, les Lyonnais ne jouent pas le jeu très peu de personnes aimables surtout pendant les déplacements dans la ville ,si nous leur faisions cet accueil lorsqu’ils nous envahissent l’été, heureusement des employés municipaux (je pense)bien gentils nous ont remis dans les bonnes directions, dans l’ensemble atmosphère accueillante dans restau et magasins mais pas trop sympa les lyonnais dans leur ville.

  26. C’était la première fois que je venais à Lyon et j’ai adoré la ville et la Fête. J’avais réservé un hôtel en juillet, place Carnot et j’ai pu tout faire à pied.
    Mes coups de coeur : la cathédrale St-Jean, la place des Terreaux et la place Pradel. Il fallait y aller de bonne heure. Je reviendrai !

  27. Pour votre sondage, il faudrait une colonne « vu/pas vu ». je n’ai pas coché certaines animations, non parce qu’elles m’ont déplu, mais parce que je ne les ai pas vues. globalement, super. Manque d’infos pour trouver une fois arrivé sur place l’animation en question (exemple les « expérimentations étudiantes ».) Un policier placé à 2 pas d’une animation que nous ne trouvions pas n’a pas su nous renseigner !!!! Les parcours mériteraient d’être mieux flêchés. Ce serait bien de classer les animations par catégorie. Même si les animations de quartier sont louables, on regrette de se retrouver sous une tente avec un guitariste alors qu’à St Paul, il y a du spectacle !
    Bonne ambiance globale et bon accueil de la part des lyonnais. N’oublions pas le pb du transport, métro difficile d’accès ! La mise en place de bus ou tram en périphérie immédiate de la zone concernée serait une bonne chose.
    Je pense que ses 4 jours ont été très profitables pour les restaurateurs qui n’ont pas hésité de concert à augmenter leur tarif de 5€ avec moults menus uniques. étant restés jusqu’à la fin de la semaine, nous avons pu voir le prix des menus revenir à des niveaux plus modestes ! je tiens à mentionner une exception – le Comptoir du Boeuf, situé 3 place rue neuve qui a laissé son menu à son prix d’origine.

  28. @Stefaniak : en fait, les jours les plus calmes changent chaque année. Les jours les plus chargés sont ceux tombant un week-end, c’est-à-dire les vendredi, samedi et dimanches soir (cette année samedi et dimanche). La situation potentiellement la plus chargée est celle où le 8 décembre (jour d’origine de la fête) tombe un samedi soir. Ce sera le cas en 2012 !…..

  29. Bonjour,Nous avons parcouru 1000 kilomètres aller-retour pour notre première fête des Lumières.Nous sommes restés les deux premiers jours en hôtel pour apprécier convenablement cette fête dont on dit tant de choses autour de nous.Deux jours ne suffisent pas pour tout voir,mais ce que nous avons pu voir nous a plu.Il faut tout de même avoir une pensée pour tous ces gens qui travaillent à la réalisation de cette fête.La seule critique que je puis me permettre,et par dela je rejoins d’autres personnes ayant fait le même constat que moi.A svoir:foule immense et manque d’information surtout pour l’accès place des Terreaux ou il fallait arriver aux barrières que géraient les CRS pour se faire refouler,refendre la foule des arrivants à contre-sens pour essayer d’accéder par une autre rue.Et,ne connaissant pas LYON,nous avons fait le tour de la place rejetés de barrière en barrière,pour finalement trouver accès par la rue d’Algérie.Et là nouveau problème,la foule est massée devant la barrière d’accès ou les CRS canalisent la foule ne laissant entrer cette foule qu’au rythme du spectacle.Et cette foule attend qu’on veuille bien les laisser entrer,mais cet attroupement bouche l’entrée d’un parking souterrain,Le comble a éte de voir un CRS obliger méchamment cette foule à se comprimer et laisser le passage du véhicule d’un soi-disant « résident »(Une personne d’un certain âge a même été accrochée par cette voiture).DOMMAGE!….des gestes comme celui-ci ternissent la fête.Car si ce soi-disant résident habite effectivement là et doit emprunter ce parking,il n’était pas sans savoir qu’il aurait des difficultés pour rejoindre son parking pendant cette manifestation et aurait pu prendre d’autres dispositions!!!!!Cela dit,je reviendrai à LYON pour revoir cette fête mais je reviendrai les deux derniers jours qui,parait-il,sont plus calmes.

  30. Partis de Dijon pour un weekend de fête des Lumières, nous avons choisi le parcours de la presqu’île. Nous n’avons rien vu de transcendant… Ni belles cours, ni les Jacobins, ni la façade de Saint Nizier. Impossible d’accéder à la place des Terreaux et rien à l’Opéra. Une heureuse surprise place Louis Pradel, puis montée à la Croix Rousse dans une ambiance sympathique. Hélas, plus d’une heure d’attente au 3-5 rue des Capucins! Nous découvrons l’amphithéâtre peu mis en valeur. Enfin le joli jardin aux fleurs de la Grande Côte et belle vue sur Lyon depuis l’esplanade pour un coup d’œil positif en final. Depuis notre retour, nous avons appris que le quartier à voir absolument était le Vieux Lyon avec Saint Jean et Fourvière. Un peu tard, dommage pour nous… Heureusement la visite de Chatillon sur Chalaronne et les grenouilles de Villars les Dombes dimanche nous ont un peu consolés…

  31. @Nikos : Nous vous rejoignons sur l’animation Place Bellecour : l’idée est bonne, même très très bonne, mais la mise en oeuvre était longuette et manquait de punch. Les citations étaient un peu gratuites. Il manquait surtout une narration, un scénario tels qu’il y en avait à la cathédrale.
    Quant à la grève TCL, elle fait partie des traditions… mais la queue à l’entrée de la station Vieux-Lyon était effarante !

  32. Pour la première fois de ma vie, j’ai ressenti un sentiment de honte d’être lyonnais, lorsque, accosté par des touristes venus admirer notre chère cité, j’ai eu la stupéfaction de contempler l’affligeant spectacle d’un réseau de transports en commun complètement saturé à cause d’une nouvelle grève des TCL. Se vanter de rendre les transports gratuits lorsque ceux-ci sont paralysés par un mouvement social ressemble à une plaisanterie de fort mauvais goût. Les usagés recherchent encore le moment où il fallait rire …

    Décevante l’animation sur la place Bellecourt. La projection des œuvres du musée des arts sur la grande roue aurait certainement mérité une meilleure mise en valeur notamment sonore. On aurait volontiers entendu les commentaires d’un guide virtuel plutôt que la cacophonie produite par plusieurs groupes musicaux venus simultanément hurler dans leurs micros.

    Malgré une marée humaine se pressant dans le quartier Saint-Jean comme des sardines dans leur boite, l’animation « les bâtisseurs » est sans conteste la plus belle réussite de cette dernière édition de la fête des lumières. Un spectacle époustouflant avec une musique magnifique qui a suscité l’admiration d’un très large public, provoquant assurément un tonnerre d’applaudissements.

    Très réussie et surtout parfaitement indiquée la montée à Fourvière où l’on découvre ébloui notre « Bonne Mère » dans une étonnante parure lumineuse, saupoudrée par un concert de carillons inédit.

    Un peu « longuet » la descente vers la gare Saint-Paul bien qu’il convient d’admettre qu’il est fort compliqué d’animer de petites rues en escaliers.

    Arrivé à proximité de la place des Terreaux et de l’hôtel de ville, il fallait compter une bonne demi-heure pour accéder à un poste d’observation convenable pour jouir du spectacle « jouons avec les temps ». Vu l’affluence, c’était plutôt « jouons avec les nerfs ». Animation très réussie en dépit d’une bande sonore assez déplaisante. Nombreux étaient ceux et celles à se boucher les oreilles pour se soustraire à une musique électronique compliquée conjuguée à un volume sonore beaucoup trop élevé.

    A noter une présence rassurante et plus que nécessaire des forces de l’ordre pour guider les foules de manière assez efficace lorsqu’on prend en compte l’afflux record de touristes combiné aux difficultés d’accès et de déplacement dues à une nouvelle grève des TCL. Eux aussi participaient à la fête en faisant preuve de beaucoup de compréhension et même parfois d’humour dans l’exercice de leurs fonctions. A déplorer malgré cela la présence de bandes d’individus venus d’un peu toute l’Europe pour remercier, non la vierge Marie mère de l’enfant Jésus mais la Sainte bouteille de bibine mère du comas éthylique. Ce n’est d’ailleurs pas tant leur présence que la trace de leur passage qui est à déplorer …

    Une place Louis Pradel haute en couleurs sur laquelle il fallait cependant rester très concentré sous peine de trébucher sur des immondices abandonnés à terre ou de se tordre la cheville sur des dalles rendues glissantes par les ondées de la veille.

  33. Notre première visite a Lyon a été très satisfaisante,nous étions avec des enfant en bas âges en poussette et comme vous l aviez conseillez sur le site nous sommes allez le lundi soir.Le spectacle nous a bcp plus et malgrès la pluie la soirée a été fort sympathique.Coup de coeur particulier pour le jardin des fleurs tout en haut du vieux lyon.
    a refaire !sans pluie!!!!

  34. J ai trouvé cette fête extraodinaire ! Je suis venue de Marseille et j ai été ravie !
    La place des Terreux, L Elise saint Nizier, La Basilique ont été mes favoris ! La rue de la République était chaleureuse ! L ambiance et les gens étaient festifs ! Une gestion du flux par la police et dans les métro extraordinaire ! Certes du monde, mais ça c’est impossible à prévoir ! Cette fête nous rassemble et j ai trouvé ça génial !
    Je salue la ville de Lyon pr son organisation (distribution des plans de la ville et du parcours) sans quoi je n aurai rien trouvé ! Evidemment il y aurai pu avoir des panneaux mais il me semble que les efforts déployés étaient déjà très bien! Ce n’est pas chez nous que l’on verrai ça !
    Manque peut etre un document indiquant les transports exactes à proximité avec les horaires ! Pour ma part j’étais munie d’un GPS qui a été indispensable !
    Voilà je reviendrai, c’est certains !

  35. Bonjour
    Fête formidable.C’était la première fois,on a trouvé ça super.Deux point noir a cette fête:1/arrêt des bus trop tôt dans la nuit et 2/ le parcourt mal fléchés pas evident même avec les plans .Mais c’était super quand même
    MAURICE

  36. j’y suis retournée deux autres jours (samedi donc à déconseiller)…
    j’ai bien apprécié St Jean et l’Hôtel de Ville ; moins les Jacobins mais il faut bien que tous les artistes s’expriment
    le 8ème était très réussi aussi

    l’année prochaine, je ferai les quais (pas eu le temps)

  37. Vos trois parcours que vous nous avez envoye sont excellents en renseignement.Mais la nuit tombee nous nous sommes un peu perdu. Je pense que nous avons rate beaucoup de chose. une signalisation, un flechage nous aurait bien aide. Il maquait aussi un peu plus d’iluminations dans les rues principales .Bravo pour la gestion de tout ce monde ….

  38. Nous avons sur vos conseils éclairés, commencé par la place Louis Pradel et nous vous en remercions. La place des fleurs géantes était superbe, puis nous avons cherché notre chemin vers les étapes suivantes, et ce fut le calvaire de la soirée. On a pensé, peut-être à tort, que certains quartiers périphériques ont pleurniché pour avoir un morceau du gâteau…..Nous sommes donc revenus au centre pour admirer la facade des églises. Quant au fléchage, qui est le problème majeur, je vous dirai que, n’habitant pas Lyon, trouver l’Hôtel Dieu relève du miracle.
    S’il fallait donner une note à l’évènement, ce serait pour nous 14 /20
    François

  39. L’édition 2009 m’a semblé en retrait par rapport ausx années précédentes et peut-être affectée par la crise…
    Les animations vidéo semblent se généraliser, dommage! Manque de pub pour le feu d’artifices du dimanche et de renseignements précis (à destination des non lyonnais) pour bien le voir.
    Le programme (fichier Pdf) est complet, mais inutilement surchargé (fond noir por dissuader le piratage???) et les plans peu lisibles
    Les « souvenirs » disponibles à l’Office du tourisme bien tristounets surtout les tee-shirts même si fluos.
    Mais je reviendrai, ne serait-ce que pour voir les progrès.

  40. Nous avaons été tristes cette année car nous avions fait venir des gens qui ne connaissaient pas Lyon. Nous avons commencé par St Jean et pensant finir en beauté par les Terreaux. C’est vrai que St Jean était magnifique.
    En revanche, nous avons mis beaucoup de temps à ressortir de la place. Ensuite nous sommes allés aux Jacobins, pas super. Quant à la Dolce Vita, nous n’avons rien vu, c’était tout petit. Et nous n’avons pas pu accéder aux Terreaux car trop de monde. Tout ça en 3h avec un enfant de 5 ans et des grands parents, dur ! Nous sommes repartis dépités prendre le métro à l’opéra, là ce fut fort joli ces arbres pleins de couleur, mais pas assez pour nous redonner le moral. Les gens que nous avions invité ne nous croient plus quand on leur dit que c’est magnifique les Lumières à Lyon.
    Du coup l’an prochain nous ne sommes pas sûrs d’y retourner.

  41. Points à améliorer : information quant à la signification des animations, leur localisation et la façon de se rendre d’un point à l’autre de manière à perdre le moins de temps possible. Difficile pour un non lyonnais. Agréable malgré le temps maussade.

  42. Déçu dans l’ensemble, par rapport a des editions precedentes(2001et 2005) Les Terreaux et St Jean remarquable-remportent la palme. Les cordeliers c’etait nul .Tres difficile pour un non-lyonnais d’acceder aux sites,hormis la presqu’ile; Aux concepteurs: mettez une couleur sur les lampadaires, comme fil rouge, pour des itineraires decouvertes( la travail est a moitié fait, des caches avaient installés !

  43. La circulation vers les différents sites était nettement plus aisées que les années précédentes, le fait d’organiser par des points d’entrée et sortie les lieux d’animation (les terraux…) est une bonne chose mais il faudrait indiquer clairement et visiblement les points d’entré. D’autre part il faut que les lyonnais participent BEAUCOUP PLUS avec les lumières aux fenêtres, pour ne pas oublier l’origine de cette fête
    une mention particulière pour les Terraux, La Cathédrale, Place Pradel, Bellecour, Fourvière

  44. bjr super St jean , original hotel dieu,pour certaines animation ce n’est + la fete des lumieres mais projection d’images (jacobins)pourquoi rien aux celestins,pourquoi ne pas aviser par sono lorsqu’il y a 1 pb technique
    pour finir pourquoi ne pas installer des sanisettes dans la ville
    conclusion – bien que l’edition precedente le feu pourquoi fusées majoritairement blanches

  45. Très déçu par la Fête des Lumières :
    organisation médiocre, parcours mal signalés,peu de points d’information.
    Le mauvais temps et la grève des transports n’expliquent pas tout.
    On a vu quelques belles choses, mais trop peu par rapport à la pub.
    On m’avait dit beaucoup de bien de la Fête, j’ai eu l’impression qu’elle était organisée pour la première fois dans l’à peu prêt.

  46. Le plan en noir avec des rues tres peu lisibles… c’etait pas terrible… surtout la nuit !

    A revoir…

    Pourquoi ne pas mettre sur les murs des batiments (comme les noms de rue) des fleches pour indiquer le lieux de la prochaine activité ou la direction du parcours (un peu comme un GR en randonnée) deux lignes jaunes pour le parcours dans la vieille ville, une rouge pour le parcours sur la presqu’ile…

    car cette fois ci je n’ai fait aucun parcours… je ne connais pas Lyon, le plan n’etait pas lisible sur le livret et trop de monde pour arriver à lire les cartes à certains moment…

    Sinon bravo à tous pour ces 4 jours de fête !!

  47. Difficile pour les personnes ayant du mal à marcher ! Surtout pour le métro où l’on perd un temps monstre entre different changement type place Bellcourt et le changement ligne D à A (si ma memoire est bonne où l’on doit resortir pour re-rentrer !!

    De plus un manque d’indication des lieux d’activités m’a fait passer devant certaine sans les voirs ! Ex : Le phare pres des berges du Rhone !

    Sinon bravo pour la qualité des animations ! Il y aura bientot pas mal de photos et vidéo sur mon site web ! Je garde un excellent souvenir !!!

    Sauf à cause de ces petits emmerdeurs de la TCL et de leur grêve à cause d’eux j’avais 30 à 45 min de marche à pieds pour rentrer chez moi !!!!

  48. visite tres décevante- nous y étions allés il y a une dizaine d années et en avions un magnifique souvenir – nous n y retournerons pas – il faut dire que les problèmes de circulation -métro fermé et tramway irrégulier ainsi que le temps pluvieux du lundi n’ont rien favorisé – difficile de suivre les itinéraires – manque de fléchage – déçus très déçus***

  49. Pourquoi pas pour 2010 un parcours de la fête avec possibilité de le charger sur son GPS. 🙂
    Plus facile de se déplacer surtout pour les personnes qui ne connaisse pas Lyon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *