Fête des lumières 2010 – LE PROGRAMME

8 au 11 décembre 2010 c’est fini !….

Donnez votre avis sur la fête 2010 :

  1. Avec notre sondage VOS ANIMATIONS PREFEREES : cliquez ICI
  2. Revoyez une sélection « coups de coeur » : cliquez ICI

Demandez les informations pour la fête 2011 :

Cathédrale Saint-Jean et Basilique de Fourvière le soir du 8 décembre

Consultez et imprimez nos 4 itinéraires détaillés :

  1. Itinéraire principal (Célestins, Hôtel-Dieu, …, Place Terreaux) : Cliquez ICI
  2. Itinéraire Vieux Lyon – Ainay (Saint-Paul, Saint-Jean, Ainay) : Cliquez ICI
  3. Itinéraire CROIX-ROUSSE (Pentes, Grande Côte, Plateau) : Cliquez ICI
  4. Itinéraire Berges du Rhône Parc de la Tête d’Or : Cliquez ICI

Informations pratiques :

Photos des préparatifs :

Visites guidées spécial Fête des Lumières :

  • « Lumineuses découvertes dans les Traboules du Vieux Lyon » à 10h du mardi 7 au dimanche 12. Pour réserver CLIQUEZ ICI.
  • « Secrets des Canuts sur les pentes de la Croix-Rousse » à 14h du mercredi 8 au dimanche 12. Pour réserver CLIQUEZ ICI.

ITINERAIRES gratuits EXCLUSIFS Lyon-visite :

Chaque année, nous créons pour vous des itinéraires « idéaux » à partir de notre connaissance de Lyon et des fêtes précédentes. Pour recevoir ces itinéraires gratuits, inscrivez-vous :



Des questions ? Utilisez notre forum : CLIQUEZ ICI

Avant-première du programme de la Fête des Lumières 2010

Voici, avant l’arrivée du programme début novembre, quelques points forts de la fête des lumières 2010.

PLACE DES TERREAUX

Fête des Lumières 2010 - Place des Terreaux - Patrice Warrener
Place des Terreaux - Patrice Warrener

La réussite de chaque fête des Lumières se joue ici, Place des Terreaux, au coeur du coeur de Lyon. C’est Patrice Warrener qui s’y colle cette année. Une valeur sûre qui nous a déjà enchanté lors de plusieurs fêtes. Par exemple en 2008 avec sa sublime Visite des Rois sur la façade de la cathédrale Saint-Jean.

Cette année, Patrice Warrener va transformer la fameuse statue de Bartholdi aux 4 chevaux dressés (les 4 fleuves) de la place des Terreaux en manège lumineux. Ses chevaux libérés de la pierre et de l’eau de la fontaine galoperont sur les 3 immenses façades de la place. Avec ambiance musicale en harmonie. Sans doute un très grand moment de beauté et de poésie.

ATTENTION : L’entrée de la place sera sans doute régulée par les CRS ou la Police comme les années précédentes. Ce qui vous impose d’arriver du bon côté de la place (un côté pour entrer, un côté pour sortir). Vous devrez veiller à obtenir l’information sur les panneaux dispersés sur les parcours. Si nous en avons, nous vous la ferons partager.

EGLISE SAINT NIZIER

Fête des lumières 2010 - Saint-Nizier - Philippe Rizzotti
Philippe Rizzotti

L’illumination de ce haut lieu catholique de Lyon est une gageure pour rester en harmonie avec sa très haute façade dentelée et sa dimension religieuse.

Justement, Philippe Rizzotti, architecte et cofondateur du collectif eXYZT, racontera cette année l’histoire de cette église depuis l’époque gallo-romaine quand elle a servi à abriter les reliques des martyrs de Lyon.

La scénographie se terminera par envol de l’église. Une ascension ?

PARC DE LA TETE D’OR

Fête des lumières 2010 - Parc de la Tête d'Or - Compagnie CarabosseIl faut bien l’avouer, ces dernières années, la mise en lumière du Parc nous avait laissé sur notre faim. Cette année, l’avant-programme est carrément alléchant… et nous fait espérer beaucoup.

La Compagnie Carabosse, un collectif de 10 personnes, va jouer avec le feu, l’eau (du lac ?), les gens (vous ?). Il y aura des funambules dans les arbres, des boules de feu sur le lac, de la musique.

THEATRE DES CELESTINS

Fête des lumières 2010 - Théâtre des Célestins - LigtningProcess
Théâtre des Célestins - LigtningProcess

Une des valeurs les plus sûres de la fête des lumières au fil des années. Parfois, elle confine au sublime. Cette année l’animation sera interactive. L’animation consistera à déformer les lignes de construction du bâtiment du théâtre en fonction d’une commande vocale qui sera confiée au public. Un clin d’oeil au théâtre lyrique.

Saluons cette injection d’interactivité avec les spectateurs ! La fête des lumières pour être une vraie fête doit être plus qu’un spectacle ! Voir aussi à ce sujet les résultats de notre sondage 2009.


Posez vos questions en bas de cette page, dans la zone commentaires de notre FORUM.


Résultats du sondage "Vos animations préférées en 2009 et vos souhaits pour 2010 ?"

  • Cathédrale Saint Jean - Les bâtisseurs (14%, 199 Votes)
  • Basilique de Fourvière - Carillon et tableaux de Lumière (13%, 184 Votes)
  • Place des Terreaux - Jouons avec les temps (12%, 171 Votes)
  • Pour 2010 : plus de grand spectacle (comme Terreaux) (8%, 111 Votes)
  • Place Louis Pradel - Mon jardin public (8%, 107 Votes)
  • Pour 2010 : plus d'histoire (comme la Cathédrale) (7%, 102 Votes)
  • Pour 2010 : plus d'interactivité avec le public (comme à l'Hôtel-Dieu) (5%, 76 Votes)
  • Eglise Saint-Nizier - Respirations (5%, 72 Votes)
  • Préfecture (4%, 60 Votes)
  • Hôtel Dieu - Cordadra (4%, 57 Votes)
  • Place Bellecour - La nuit au musée (4%, 55 Votes)
  • Place des Jacobins - La Dolce Vita (3%, 36 Votes)
  • Parc de la Tête d'Or (3%, 36 Votes)
  • Berges du Rhône (2%, 34 Votes)
  • Jardin de la Grande Côte - Le jardin des lumières en fleurs (2%, 33 Votes)
  • Théâtre des Célestins - Lumignons du coeur (2%, 22 Votes)
  • Tour métallique - L'homme digital (2%, 22 Votes)
  • Pour 2010 : plus de cinéma (comme la Dolce Vita) (1%, 13 Votes)
  • Gare Saint-Paul - Cristallina machina (1%, 9 Votes)
  • Autre (donnez-la en commentaires ci-dessous) (0%, 4 Votes)

Total Voters: 396

Loading ... Loading ...


Fête des Lumières 2009 - Vieux Lyon - Musée Gadagne
Fête des Lumières 2009 - Vieux Lyon - Musée Gadagne
(Cél

139 comments on “Fête des lumières 2010 – LE PROGRAMME”

  1. Déception cette année, manque de lumières, manque de musique, manque d’ambiance, mais surtout, que de lacunes dans les transports en commun le samedi 11! Conformément aux indications, nous nous sommes garés à la Cité Internationale, avons pris le C3 puis un autre bus pour les Terreaux, mais au retour, impossible de prendre le C3, soit bondé, même en tête de station(Gare de la Pardieu), soit inexistant, devant ce fait, nous avons décidé de prendre le 4, n’en avons pas vus, malgré une attente de plus de 50 mn à Saxe Gambetta, et avons dù marcher de cette station jusqu’à la Cité Internationale, la soirée et la fête ont été gâchées par cette fin, nous étions 6, moyenne d’âge 66 ans, venant de Haute Savoie, de Dijon et d’Arpajon. Ce n’est pas encourageant pour l’an prochain. Cette année, nous avons passé 4 nuits à Lyon, mais ne sommes pas certains d’en faire autant l’an prochain. Seul point positif, la cérémonie d’inauguration à Bellecour, et une excellente visite guidée de la Maison des Canuts et des Traboules de la Croix Rousse, ainsi qu’un superbe musée, les miniatures et décors de théatre.
    A l’an prochain, peut-être!

  2. je rejoins l’avis de certains internautes… Une vaste fête de la saucisse et des oreilles de lapin clignotantes… un peu tristounette la fête des lumières 2010…. Fort heureusement, merci Marie, toujours fidèle et grandiose même si ton chemin pour nous mener jusqu’à la plus belle des Basiliques était bien blafard aussi… A quand la vraie fête des lumières autre qu’un prétexte à vouloir dégoter à tous prix un resto et retrouver notre âme d’enfant avec l’authenticité du pourquoi cette fête existe depuis bien longtemps et avant qu’elle ne devienne une vaste fumisterie commerciale….
    Une lyonnaise

  3. Au fil des années, on doit devenir blaser. Mais cette année, je n’ai pas trouvé que c’était une grande année pour la Fêtes des Lumières à Lyon.
    Les animations étaient souvent à petite échelle (ex place des Terreaux seule la Fontaine était mise en lumière). Cela a provoqué des agglutinements de personnes et des difficultés pour voir les choses.
    Place de la République seule la dizaine de spectateurs situé en face des projecteurs pouvaient bénéficiaient du spectacle…
    J’ai par contre apprécié les résultats des 2 concours sur la Tour de la Charité et places Sathonay et Rambaud. Tout n’était pas génial mais certains sont vraiment bons.
    Il faut ajouter que Samedi, les animations se terminaient à 1h00 du matin et les TCL à 1h30. J’ai donc fait partie des nombreux naufragés des TCL. Et on nous demande de prendre les transports en commun … 🙁
    Bon enfin, il reste à profiter des décorations de Noël qui sont parfois plus intéressantes que certaines animations par exemple place Rouget de l’Isle.

  4. James, vous êtes bien sévère ! Vu le nombre d’installations et de visiteurs, cela se passe très très bien. Après on peut être déçu sur certaines animations. Mais il y a aussi des innovations, des vraies prises de risque, courageuses.
    Ce qui est vraiment super est que la fête se renouvelle chaque année complètement. Ca c’est vraiment fort. C’est pour cela qu’il peut y avoir des déceptions telles que la vôtre. C’est une hypothèse.
    Allez au Parc de la Tête d’Or ou à l’Hôtel Dieu, c’est vraiment chouette !

  5. Bonjour

    juste pour vous poser une question sommes nous passer de cette magnifique fete des lumières des annees précédentes à une foire à la saucisse et au kebab ???
    Je suis premièrement déçu des différentes scènes d’illumination entre la place des terreaux ou il ne se passe rien , place de l’opéra ou rien ne se passe également . L’hotel de ville qui n’est pas plus illuminé que mon balcon …Ah si je suis mauvaise langue il y a le théatre des celestins lorsqu’on arrive sur le site il y a une animation mais gachée par cet enorme bache qui est ici sans doute pour cacher le matériel de projection ,et quel bonheur ces tipis sur les berges du Rhone qui ,laissé sans surveillance sont malmenés par des gamins qui ne sont la que pour gacher l’évènement
    Pour finir vous l’aurez compris je suis scandalisé par ce qu’est devenu la fete des lumières :entre les quais de saone innondés par les marchands de saucisse et kebab qui vous gache la sympatique vision que vous auriez pu avoir sur fourvière ;et bellecour qui s’illumine d’une projection du film Narnia (quel est le rapport entre ce film et notre fete des lumières ?) cette fete devient malheureusement n’importe quoi , a qui la faute ??? à l’organisation ? a la mairie qui a cautionné cela ?
    je suis citoyen lyonnais depuis plus de 10a et je n’ai pas pour habitude de m’exprimer aussi cruement mais croyez moi c’est tellement scandaleux que je ne pouvais pas rester sur cette image des plus deplorables et j’espère que vous saurez réagir ! je me doute bien que vous ne publierez pas ce commentaire

    un citoyen

  6. Merci Gérard, c’est exactement ça l’idée ! Il y a tellement de choses à voir et une telle foule.
    Les animations sont en cours de montage, les réverbères dans ma rue sont déjà en rouge. Peut-être y aura-t-il encore de la neige !

  7. merci pour ces suggestions d’itinéraires; elles sont importantes, surtout lorsqu’on est pas résident lyonnais; elles permettent de profiter de ces fêtes des lumières en ne passant pas à côté des points remarquables. J’en ai profité avec bonheur en 2009 et je remets avec plaisir « le couvert » cette année.

  8. Bonjour

    j’adore la fête des lumières
    Malheureusement absente l’an dernier

    Je serai présente cette année
    j’aimerai bien rentrer en contact durant mon séjour
    avec des lyonnais passionnés par leur ville pour discuter lors des ballades de la fête des lumières 2010 et trouver un hébergement payant chez l’habitant durantla fête des lumières.

    Marie Line Théophile Fondatrice de l’association Europe Mosaïques Nord Pas De Calais.
    http://europemosaiquesnpdc.over-blog.com

    A bientôt à Lyon

  9. Si si Gwynplaine, c’est bien d’avoir votre avis, à la fois compétent et passionné.

  10. Bonjour,

    Pour Christophe, et si je puis me permettre un avis personnel (bon, je sais qu’on ne m’a rien demandé ;-)):

    1) Consacrer 3 jours à la Fête, si c’est dans vos cordes, me semble une bonne solution. Lors de ma dernière visite, je m’étais concocté, à l’aide de « Lyon-Visite » 3 itinéraires, qui m’avaient permis de voir toutes les illuminations (y compris des manifestations « plus petites », plus « intimes » mais tout aussi sympas) en prenant mon temps et ne ne faisant pas la course. 2 jours risque d’être un peu court, ou alors vous avez intérêt à être en forme; et il faudra composer avec des éléments comme le climat, les mouvements de foule, etc.
    En plus, 3 jours, c’est avoir le temps en journée de se balader dans Lyon (si vous ne la connaissez pas).

    Ceci dit, ça dépend de ce qui vous intéresse: perso, j’aime aussi bien les installations « grand public » que les expérimentations étudiantes, et donc que celles plutôt marquées « animations de quartier ». S’il n’y a qu’un ou 2 types de manifs qui vous intéressent, 2 jours est amplement suffisant. Le bon plan serait alors d’y aller le 8 et le 9: le 1er jour pour bénéficier des quelques manifs n’ayant lieu que le jour officiel (feu d’artifice, parades, concerts…), et le 9 pour voir les autres, « plus permanentes » – et muni des conseils de ce blog.

    2) « Lyon-Visite » est très précieux, car il donne des trucs pour éviter d’être embouteillé. Personnellement, je ne saurais trop conseiller d’éviter, si possible, la tranche 20h-21h45 (profitez-en pour vous sustenter quelque part). Ou alors de la réserver pour des illuminations n’étant pas situées en Centre-Ville (Presqu’Ile-Vieux-Lyon et Pentes).

    Merci pour cet avant-goût de la fête – à laquelle je ne suis pas sût d’assister, mais ce sera au pire par procuration 🙁

  11. @Christophe : Aïe aïe….. question difficile !
    Cette année on pariera sur le 1er jour puisque ce sera le 8, jour officiel de la fête d’origine, jour où il y a le feu d’artifice et où certains lyonnais mettent encore des lumingnons à leurs fenêtres. Et aussi parce qu’il y aura moins de monde que le samedi soir. Mais sinon le programme des illuminations est le même les 4 soirs. L’idéal est de pouvoir faire 2 soirs.

    @Vanou : Nous publierons les itinéraires début novembre ici.

  12. BONJOUR.
    J’AIMERAIS VENIR CETTE ANNEE A LA FETE DES LUMIERES
    QUEL EST LE MEILLEUR MOMENT POUR S’Y RENDRE?AU DEBUT A LA FIN? COMBIEN DE TEMPS FAUT IL RESTER?
    MERCI

  13. Youpi ! Bientôt le nouveau programme de la fête des lumières 2010. J’ai hâte de découvrir les parcours et évènements artistiques. Lyon, ville d’eau et de lumières, dans l’énergie de la créativité, à découvrir chaque année grâce aux explications de Lyon-Visite … MERCI.

  14. Je loue pendant la période de la fête des lumières 2010 un appartement dans le quartier d’Ainay, 65 m2 tout équipé, une chambre et un canapé lit dans le salon, soit quatre couchages ( une cinquième possibilité si enfant);
    Pour toutes demandes de renseignements : edith.brunel.holzhammer@gmail.com

  15. @Gwynplaine : A partir du programme que nous communique les organisateurs lors de la présentation officielle et à partir de notre connaissance de la ville et des fêtes précédentes, nous « concoctons » 2 ou 3 circuits « idéaux » qui tiennent compte à la fois de l’intérêt des animations, des contraintes de circulation dans la foule et de la géographie de la ville.
    Notre programme vous permet donc en complément du programme officiel de voir l’essentiel de la fête. D’autant que nous l’adaptons dès le 2e jour en fonction de ce que nous avons vu le premier soir sur le terrain.
    Autre avantage de notre programme, nous sommes indépendants de l’organisation de la fête et avons donc un avis extérieur.
    Bonne visite.

  16. Bonjour,

    Juste par curiosité, comment pensez-vous connaitre le programme de prochaine fête?
    Y-a-t-il une « conférence », un dossier de presse prévus? Ou faudra-t-il attendre la publication du programme sur le site officiel?

    Merci par avance.

  17. nous souhaiterions faire la ballade en bateau au moment des illuminations. pourriez vous nous indiquer des noms de bateau-restaurant qui font ses ballades?
    Merci

  18. Juste un petit mot à monsieur Bosson pour lui dire que sans les CRS,il ne serait peut-être pas sorti ce soir là.Heureusement qu’il y a la présence policière.
    Pour ce qui est de la fête,c’est super,comme chaque année.Nous venons du gard depuis 1998,c’est dire si cette fête nous plait.Merci aux organisateurs et à la municipalité car celà ne doit pas être simple,sauf pour ceux qui critiquent,mais ne participent à rien!!!

  19. Bonsoir, n’en déplaise à monsieur BOSSON Vincent qui a laissé ci dessus son avis, les CRS sont très utiles pour gérer certains accès, pour fludifier et canaliser les personnes sinon compte tenu de la foule personne ne verrait rien. Quant à redire sur leur atttitude de cow boy ses considérations anti flics n’ont rien a faire dans ce blog. Au lieu de mettre tous les maux sur ces pauvres policiers en service forcé ce soir là, il aurait été de bon ton de proposer une solution et pourquoi pas une meilleure signalétique de la situation, avec plan de circulation…
    Aller bonsoir..

  20. je pense me rendre a la fête des lumières en 2010.
    comment faire pour se loger ? et ou trouver le bon programme pour ne pas être deçue

  21. J’ai absolument besoin de connaitre les dates de la fete!!!!!! Toute la famille attende la visite a Lyon!!!!! Merci

  22. Les dates officielles seront connues dans quelques temps.
    Le 8 tombant un mercredi, ce sera soit du 5 au 8, soit du 8 au 11, ceci afin d’intégrer un week-end.
    Mon petit doigt me dit que ce sera du 8 au 11 🙂

  23. Lyon lumières magique et féérique jusqu’à ce que vous arriviez à la place des Terreaux avec des CRS qui font les cowboys!
    Est-ce vraiment leur tache de réaliser l’accès à un spectacle??

  24. Je suis entièrement d’accord avec Bernard au sujet de l’invasion de marchands ambulants dans les passages les plus empruntés. Chacun essaie, par ces temps de crise, de faire du fric facile sans préoccupper de l’image générale. Ce qui est à craindre avec ce genre de choses, si on y adjoint le problème de commerçants sans vergogne qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, c’est que notre fête qui attire aujourd’hui tant de touristes ne finisse plus, un jour, qu’à attirer les alcooliques venus chercher leur ration de vinasse chaude.

    Pourquoi ne ferions nous pas un peu de tri parmi tous ces prétendus professionels afin de proposer une véritable qualité plutôt qu’une quantité innévitablement moyenne voire décevante ?

    Je vise en premier lieu les restaurateurs qui sabotent la réputation de Lyon en tant que capitale gastronomique. Comment peut-on ainsi passer du jour au lendemain d’une telle qualité à prix sinon modestes au moins très abordables, à de telles infamies culinaires affichées à des tarifs défiant les plus honéreuses tables parisiennes ? Nous devrions recruter pour l’occasion une équipe d’espions chargés d’aller se restaurer dans les enseignes les plus en vue dans les quartiers animés pour édifier un palmares à l’image du guide du routard. Soyez certains que si un guide sortait tous les ans avec des commentaires bien choisis, un certain nombre ne se sentirait pas très à l’aise et ferait les efforts nécessaires pour reconquérir l’aura de la clientèle.

  25. Découverte de la fête des lumières, et rien à redire. Tout était très bien, nous avons fait la visite selon notre grè et n’avons pas été déçus. Il est vrai que le Samedi n’était pas le meilleur jour, beaucoup de monde, mais on s’avait à quoi s’attendre, on a assumé.
    Félicitations à tous les organisateurs.

  26. @Adrien : quand nous sommes passé par le chemin du Rosaire le vendredi un peu après 18h il n’était pas éclairé (alors que nous en attendions beaucoup). Comme le pantin sur la tour métallique n’était pas très visible et que le chemin de montée était ardu (beaucoup de monde dans les escaliers), nous avons pensé que cet itinéraire par ailleurs assez physique était à faire quand on avait déjà fait le reste.

    @Bernard : Oui pour Dolce Vita, il fallait impérativement se mettre vers la fontaine et là, le spectacle était émouvant. Mais comme l’ont di d’autres commenttateurs, il est vrai que les images projetées étaient trop petites. Mais c’est toujours le cas, sans doute parce que les façades sont difficiles à exploiter avec toutes leurs fenêtres et leur très grande surface. Il faudrait mettre un écran !!!!! ce qui pour les habitants serait difficile à vivre. Du coup les poissons mobiles de l’an dernier étaient – bien que statiques – une bonne solution (au mois pour les photographes car les poissons étaient super photogéniques).

  27. Je suis par contre un peu déçu par l’itinéraire idéal que vous proposiez, qui ne passe pas par la basilique Fourvière ni par le chemin du Rosaire.

  28. J’ai adoré particulièrement : le parterre de fleurs du chemin du Rosaire sur la colline de Fourvière (le reste du chemin du Rosaire aurait dû être plus
    décoré), la place des Terreaux, la basilique de Fourvière, l’Eglise Saint-Jean.
    Et puis aussi j’ai bien aimé l’ambience étrange dans la cour de l’Hôtel de Ville (plus d’envoi de fumée, ç’aurait été encore mieux),
    le jardin Pradel (mais quelques lumières changeantes et mouvantes l’auraient encore embelli), les fleurs de la montée de la Grande-Côte (animation qui était
    cependant un peu trop isolée).

    Ce qui m’a déçu :
    – l’Eglise Saint-Nizier : les couleurs n’étaient pas assez éclatantes et le rythme un peu lancinant.
    – La place de la Bourse où il n’y avait rien.
    – L’Hôtel Dieu (intérieur assez pauvre, et rien à l’extérieur).
    – l’antenne TDF de Fourvière
    – la place de Bellecour : à part les images de peintures sur la roue qui étaient très belles mais un peu ternes, il n’y avait rien.
    – le parc de la Tête d’Or, les « berges enneigées » étaient belles, mais c’était un peu petit ; le reste du parc était fermé, et il y aurait eu la place de faire quelque chose de beaucoup plus grand.
    – l’Opéra, qui n’était pas du tout éclairé.
    – place des Célestins, où j’ai rien vu.
    – les rues, les boulevards, les ponts et les berges en général, qui auraient pu être plus illuminés. Peut-être pas sur toute la ville, évidemment, mais
    quelques boulevards, quelques ponts et quelques berges. A Noël, certains boulevards de Paris ou Marseille sont beaucoup plus beaux.

    Autres critiques :
    – ça devrait terminer un peu plus tard. Vers 1H30 du matin, par exemple, au lieu de 0H20. J’y ai passé 2 soirées, et malgré ça j’ai raté certaines choses,
    comme la Préfecture, la place Guillotière, et le phare de Raspail (j’ai fait le détour, tout à pied, mais c’était déjà fini).
    – le personnel de renseignements, sur leur petite machine roulante individuelle : quand il y en avait, ils étaient en groupe de 3 ou 4, puis on n’en voyait
    plus un seul pendant 3 heures.
    – ce serait bien que les animations essentielles soient plus condensées dans l’espace, entre Fourvière, le Vieux-Lyon et la Presqu’île. C’était déjà un peu
    le cas, mais faudrait encore plus. Pour créer un quartier vraiment exceptionnel, et pour désengorger les 2 spots inondés par la foule que sont le parvis de Saint-Jean et la place des Terreaux.
    Et puis dans le guide en 30 pages qu’on m’a donné à l’Office du Tourisme, on ne peut pas savoir quelles sont les animations les plus intéressantes parmi les 70 répertoriées. Ce qui fait que j’ai fait plusieurs grands détours à pied, pour arriver sur des choses relativement insignifiantes. Ce qui m’a fait perdre du temps et rater d’autres choses qui étaient semble-t-il beaucoup plus belles.
    – le 8 décembre, il y avait une messe devant la basilique de Fourvière, pendant laquelle les animations s’arrêtaient. Etant monté pour voir les animations
    et non la messe, j’aurais aimé être clairement prévenu, pour mieux gérer mon itinéraire.
    – les ambiances sonores, du point de vue artistique ou du point de vue de l’ampleur, n’étaient souvent pas à la hauteur des ambiances lumineuses (sauf pour
    l’Eglise Saint-Jean et la place des Terreaux, notamment, qui étaient intégralement réussis). Les cloches de Fourvière étaient une très bonne idée, mais la
    musique des cloches n’était pas fabuleuse.
    – à l’Office du Tourisme, on m’a donné une carte de Lyon réduite et pas avec toutes les rues, alors que j’avais demandé le contraire. Je me suis donc souvent perdu, surtout quand je sortais du cadre de la carte.

    J’ai vu que beaucoup de commentaires critiquait le trop plein de monde. Mais c’est assez inévitable, c’est la conséquence du succès. La gestion de la foule
    pourrait se perfectionner encore, mais elle est déjà assez bonne.

    Malgré ces quelques critiques, j’ai dans l’ensemble beaucoup aimé ce premier séjour à Lyon, et cette première fête des Lumières.
    Si je peux, je reviendrai.

  29. pour profiter de l’animation dolce vita il fallait imperativement se trouver entre la fontaine et le trop petit écran au sol. cette animation n’était pas proportionnée
    au lieu ni à la foule.
    st jean était magnifique beaucoup +
    beau que tout le reste
    st dizier et les terraux tres bien
    mais malheureusement l’acces aux terraux pose un problème qui doit etre signalé avant l’arrivée de la foule sur place et éviterait les bousculades et demi-tour.
    enfin règlementer les vendeurs ambulants qui foisonnent et de plus encombrent l’espace avec leur vehicules/reserves. l’avancée des commercants établis et payant
    « patente » doit largement suffire à satisfaire lesz visiteurs. les attroupements autour de ces points de vente « sauvages » constituant par ailleurs une gêne a la circulation des piétons.
    enfin et surtout pourquoi rien le vendredi soir ce qui permettrait de répartir le flot du samedi.
    il est facile de critiquer. mes remarques ne sont faites que dans le but d’améliorer cette manifesta
    tion populaire incontournable. des amis se disent éffrayés par les phénomènes de foule et pourtant
    LYON S’EN SORT A MERVEILLE

  30. Nous avons fait le parcours conseille par votre site le mardi 8 decembre. Nous etions quatre dont 2 personnes de Thonon les bains.
    A l’unanimite, le site prefere est St Jean, suivi de la place des Terreaux, et de la place Louis Pradel. Enorme deception avec la place des Jacobins et l’Hotel Dieu

  31. Bonjour Nikos, la queue à l’Hôtel-Dieu était très longue mais avançait extrêmement vite si bien que l’on était à l’intérieur en moins de cinq minutes (test effectué samedi et dimanche soir). Et cela valait le coup à l’intérieur. En plus vous auriez pu vous abriter de la pluie sous les voûtes du cloître 😉
    Bravo pour votre accueil des personnes découvrant Lyon.

  32. Lundi, dernière tentative :

    Travaillant à Villeurbanne, je laisse cette fois-ci mon véhicule dans la contre-allée gratuite du boulevard Stalingrad pour rejoindre à pieds le métro Charpennes. Encore une fois c’est le « beans » aux portillons car la ligne B est arrêté à cause de la grève.

    Je descends à « Cordeliers » pour aller voir l’animation « respiration » à Saint-Nizier qui est, me dit-on, très réussie. Effectivement c’est très joli, émouvant même mais j’avoue que ça n’arrive pas à la cheville des « batisseurs ».

    Je descends alors toute la rue de la République en direction de l’hôtel-Dieu, c’est féérique … Comme la foule est nettement moins dense que les jours précédents, il est possible de flaner sans se faire bousculer. Chemin faisant, je sympatise avec deux touristes vendéens qui cherchent à profiter au mieux de notre chère citée. Curieusement, ils ne connaissaient pas la raison d’une telle fête à l’attention de la vierge Marie.

    J’effectue un crochet par la place des Jacobins mais je m’avoue déçu car les projections sur les façades sont anarchiques et résolument de trop petite taille pour être correctement appréciées par tous.

    La pluie qui nous avait donné un peu de répis, s’en mèle à nouveau et précipite les moins courageux vers les bouches de métro voisines. Problème, c’est l’heure de pointe et les rames sont déjà saturées. Les files s’allongent rapidement …

    La file devant l’entrée de l’hôtel-Dieu est elle aussi considérable, trop à mon goût … tant pis, je rennonce. Je finis par récupérer la place Bellecourt espérant ne pas avoir à faire la queue trop longtemps sous la pluie pour prendre le métro. Je « profitais » la de ma dernière journée puisque je partais en déplacement le lendemain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *