Fête des lumières 2011 – Itinéraire Vieux Lyon et Saône

5 commentaires. Donnez votre avis sur cette visite.

Cet itinéraire est le complément idéal de l’itinéraire principal (Bellecour – Célestins – Terreaux). Il vous permet de découvrir la partie la plus romantique de Lyon. Et la cathédrale Saint-Jean est toujours le lieu d’animations lumineuses mémorables, sa sublime façade s’y prête admirablement.

Composition de l’itinéraire :

Cet itinéraire est le complément idéal de l’itinéraire principal (Bellecour – Célestins – Terreaux) en bleu sur la carte. Pour trois raisons. Un : il vous permet de découvrir la partie la plus romantique de Lyon (deux mille ans tout de même et les boucles de la Saône comme une écharpe de soie jetée entre presqu’île et vieille ville). Deux : la cathédrale Saint-Jean est presque toujours le lieu d’animations mémorables pour la fête des Lumières, sa façade s’y prête admirablement… haute, large, minérale. Trois : Cet itinéraire conjugué à l’itinéraire principal vous permet de faire une boucle et de revenir à votre point de départ ou de prendre le métro ligne D.

Nous vous conseillons donc de faire d’abord l’itinéraire principal en bleu sur la carte puis d’enchaîner avec celui-ci qui est de couleur verte sur la carte.


Afficher Lyon, Fête des lumières 2011, itinéraire principal sur une carte plus grande

Points de départ :

2 solutions :

  1. Place Bellecour, par le sud-ouest de la place et la rue Saint-Exupéry, vous êtes alors face au chevet de l’église Saint-Georges de l’autre côté de la Saône, puis vous remontez à droite prendre le pont Bonaparte et admirer la passerelle du Palais de Justice.
  2. ou dans l’autre sens, Place des Terreaux, direction la Saône et Saint-Paul.

1 – Gare Saint-Paul : vous à la table de mixage tactile !

Faites des Lumières - Gare Saint Paul - Gael Picquet

Faites des Lumières - Gare Saint Paul - Gael Picquet

Une table de mixage où vous pouvez agir sur l’animation musicale, la vidéo, les couleurs, les zones de la façade de la gare. Il y aurait 120.000 combinaisons possibles. Sachant qu’il y a plus de 3 millions de visiteurs, ce n’est finalement pas si énorme. La façade de la gare, le recul que permet la place pour les spectateurs, sa légère pente offrant une jolie (et efficace) contreplongée sur la large façade étagée de la gare.

Le concepteur de cette animation interactive est Gaël Piquet et sa structure sont des habitués de la fête (par exemple pour les lumières en 2008 sur les Célestins).

Le visuel est très très sympa et, même s’il s’agit d’une vue d’artiste, plutôt prometteur. On vous en dit plus le 9 au matin, après avoir vu sur place la combinaison entre Gaël Piquet et le public… c’est-à-dire vous !

2 – Cathédrale Saint-Jean

Le chant de la Pierre - Cathédrale Saint Jean - Daniel Knipper

Le chant de la Pierre - Cathédrale Saint Jean - Daniel Knipper

Un des clous de la fête. De plus, sa façade vient tout juste d’être entièrement rénovée… l’occasion donc de profiter encore davantage de la beauté de cette façade. La mise en lumière de Daniel Knipper racontera l’histoire de la cathédrale au cours des siècles. Si cette narration n’est pas originale (elle a été faite moult fois) elle a le mérite de toujours être émouvante. C’est que notre cathédrale est plantée dans un endroit étonnant, au pied de la colline où les romains ont créé la ville, il y a deux mille ans, son chevet au bord de la Saône, et que les siècles ont passé ici, les invasions, les guerres, les foires médiévales, l’époque d’or de la Renaissance. A voir absolument.

3 – Passerelle du Palais de Justice (depuis le pont Bonaparte ou la rive gauche)

Le 8 décembre 1852 au matin un orage fichait en l’air la procession et la fête destinées à inaugurer en grandes pompes la statue dorée de la vierge, tout là haut, sur la colline de Fourvière. La fête prévue au départ le 8 septembre et déjà reportée à cause d’une crue est reportée une deuxième fois. Mais les lyonnais en ont cure et spontanément enlumignonnent leurs fenêtres et font p’ter les feux de Bengale. La fête des lumières était née.

La mise en lumière de la Passerelle Saint-Jean remettra en scène cet orage. Eclairs monochromes. Jeux entre la fragilité arachnéenne de la passerelle et les eaux sombres du fleuve.

Entre ciel et terre - Chevet Basilique de Fourvière/ passerelle Palais de Justice

Entre ciel et terre - Chevet Basilique de Fourvière/ passerelle Palais de Justice

4 – Chevet de l’église Saint-Georges et lycée Saint-Just

A la rencontre du rayon vert - Chevet de l'Eglise Saint Georges et lycée Saint Just - Jean-Luc Hervé / Les Orpailleurs de lumière

Chevet de l'Eglise Saint Georges et lycée Saint Just - Jean-Luc Hervé / Les Orpailleurs de lumière

Impossible de vous donner un conseil au moment où nous écrivons ces lignes sur le meilleur endroit pour contempler l’illumination du chevet de cette église (une des trois du Vieux Lyon avec la cathédrale Saint-Jean et l’église Saint-Paul) en conjonction avec le lycée Saint-Just situé au-dessus. A priori, ce devrait être rive gauche de la Saône, au sud du pont Bonaparte, un peu avant la passerelle Saint-Georges. Selon le dossier de presse, l’emplacement d’où vous regarderez aura son impact sur ce que vous verrez. N’hésitez donc pas à bouger. Un rayon vert à la Jules Verne est également annoncé. La mise en scène étant assurée par Jean-Luc Hervé des Orpailleurs de lumière, on devrait voir de belles choses.

Bonne visite de la fête des lumières 2011.



5 Avis et commentaires sur cette visite :

  1. Déc
    18
    6:18
    Lyon-visite

    Pendant la fête, un DVD était vendu place Bellecour mais il concernait les vues d’artistes d’avant la fête.

  2. Déc
    18
    4:47
    ROBERT Roland

    Existe-t-il un DVD de la fête de 2011 ? Merci.

  3. Déc
    11
    2:18
    Lyon-visite

    Bonjour Jean, en effet il se vend des DVD fête des lumières dans certaines boutiques de Lyon, par contre je n’ai pas d’adresse précise à vous donner ni de date de sortie. J’imagine que ça doit s’offrir pour Noël 🙂
    La fontaine de la place des Jacobins était en travaux, impossible donc de l’animer.
    Même avec nos années d’expérience de la fête à Lyon-visite on trouve que c’est une très très belle fête cette année, moins spectaculaire peut-être mais plus humaine et interactive.
    Pour les Célestins, il y a plein de gens qui ont adoré ce côté ludique et qui encourageaient les joueurs. C’est super (nous semble-t-il mais c’est un avis qui se discute) ce côté participatif où on sort de la déambulation passive pour devenir aussi acteur de la fête. Même si c’est au détriment du côté beauté (il faut dire que les Célestins ont souvent servis de cadre à des animations somptueuses).
    A l’an prochain Jean alors ?

  4. Déc
    11
    2:18
    Lyon-visite

    Bonjour Jean, en effet il se vend des DVD fête des lumières dans certaines boutiques de Lyon, par contre je n’ai pas d’adresse précise à vous donner ni de date de sortie. J’imagine que ça doit s’offrir pour Noël 🙂
    La fontaine de la place des Jacobins était en travaux, impossible donc de l’animer.
    Même avec nos années d’expérience de la fête à Lyon-visite on trouve que c’est une très très belle fête cette année, moins spectaculaire peut-être mais plus humaine et interactive.
    Pour les Célestins, il y a plein de gens qui ont adoré ce côté ludique et qui encourageaient les joueurs. C’est super (nous semble-t-il mais c’est un avis qui se discute) ce côté participatif où on sort de la déambulation passive pour devenir aussi acteur de la fête. Même si c’est au détriment du côté beauté (il faut dire que les Célestins ont souvent servis de cadre à des animations somptueuses).
    A l’an prochain Jean alors ?

  5. Déc
    11
    1:58
    piccioli

    bonjour,
    Existe t’il un dvd de la féte des lumieres?????
    mon commantaire de ma soirée de vendredi soir……
    Bien mieux qu l’an passé,
    Dommage pour la place des jacobins ,et l’église st nizier
    Un bémol pour les celestins et la basilique……..
    place bellecour,terreaux,st jean tres bien.
    Nous commencons peut etre a etre exigeant…bravo a toute l’équipe quand méme.MERCI
    jean

Laissez un avis ou un commentaire