Fête des lumières 2011 – Itinéraire principal Bellecour – Célestins – Terreaux

30 commentaires. Donnez votre avis sur cette visite.

Itinéraire le plus dense en animations fortes : place Bellecour, Célestins, Hôtel Dieu, Place des Terreaux. Choisissez-le comme « épine dorsale » de votre visite si vous êtes à Lyon pour une seule soirée.

Points forts (a priori) de ce parcours :

Voici nos paris sur les points forts (nous vous confirmerons nos coups de coeur le 9 décembre au matin après avoir parcouru la fête) :

  • Place des Terreaux
  • Façade du Théâtre des Célestins
  • Cloître de l’Hôtel-Dieu
  • Place Bellecour

Rappel sur les photos :

Attention, les photos ci-dessous sont des vues d’artistes issues du dossier de presse. Elles cherchent seulement à donner une idée du spectacle. Elles ne peuvent pas retranscrire et transmettre la magie propre à tout spectacle vivant.

Départs conseillés aux heures de pointe :

  • Soit de la Guillotière (venue en Métro ligne D ou en Tramway T1 et descente à la station Guillotière)
  • Soit du cours Franklin Roosevelt (venue en métro Ligne A et descente à la station Foch)

Sens de l’itinéraire :

Vous pouvez bien sûr l’effectuer dans les deux sens.

  • Du sud au nord : vous permettra au choix de poursuivre soit
    • de redescendre par les berges de Saône et le Vieux Lyon (vous verrez ainsi l’essentiel en un seul circuit)
    • vers le Parc de la Tête d’Or (variante marron) pour une balade plus calme
    • ou de monter à la Croix-Rousse (itinéraire Croix-Rousse sur la carte) pour une visite plus alternative et créative
  • Du nord au sud : vous permettra de commencer par les endroits les plus denses en visiteurs et de finir la visite plus tranquillement

Itinéraire bleu sur le plan :


Afficher Lyon, Fête des lumières 2011, itinéraire principal sur une carte plus grande

1 – Aquastel – Places Jutard et Raspail (entrée pont Guillotière)

Sur ces deux places récemment rénovées, de part et d’autre de la jonction du Cours Gambetta au Pont de la Guillotière,  une installation de jets lumineux d’une place à l’autre, ceci dans un halo lumineux au sol. Les étoiles des jets en retombant formeront la bannière de notre drapeau européen.

Aquasteel - Place Jutard Raspail - Pitaya

Aquasteel - Pitaya

2 – Les algues lumineuses – Terrasses de la Guillotière

Les Algues Lumineuses - Terrasses de la Guillotière - Jean-Pierre David/ Aérosculpture

Les Algues Lumineuses - Jean-Pierre David/ Aérosculpture

C’est un magnifique endroit en relation avec le fleuve et la ville. Des gradins de pierre descendent depuis le quartier historique de La fosse aux ours jusque dans les eaux du Rhône. Les algues flotteront dans les bassins entre les gradins et le fleuve.

Ce seront des algues « animées » qui pourront se dresser jusqu’à 20 mètres de hauteur. Elles seront donc visibles de tout le pont de la Guillotière. Les amateurs de photos auront aussi intérêt à descendre sur les Berges pour prendre les algues avec des arrières-plans sur le fleuve ou la ville.

3 – « I love clouds » – Place Bellecour

I Love CLouds - Place Bellecour - Jacques Rival

I Love CLouds - Jacques Rival

Avouez que « J’aime les nuages » aurait tout aussi bien sonné !… Voire eut été bien plus poétique… Pourquoi autant d’animations de cette fête 2011 sont-elle baptisées de noms en anglais ? Frilosité ? Timidité ? Crainte de ne pas plaire ? Quel dommage pour les nuages.

La bonne vieille statue équestre (et sans éperons) de Louis XIV, un des points de repère dans la ville, sera entourée de ballons. Un immense bouquet montant à 33 mètres. Jacques Rival, le créateur de cette animation avait déjà frappé il y a quelques années en habillant la statue façon « boule de neige ». Une installation donc a priori à ne pas rater.

4 – Urban Flipper – Façade du Théâtre des Célestins

Urban Flipper - Façade du théâtre des Célestins - CT Light Concept

Urban Flipper - CT Light Concept

Chaque année ou presque, cette façade est un des endroits où la magie de la fête des lumières opère le plus fort. Nous sommes donc très impatient de découvrir ce « flipper urbain » qui risque de faire flipper les trad’ – il y en a – qui détestent mélanger vieilles pierres et lasers.

Comme d’hab, il s’agira d’une scénographie complète (elle dure quelques minutes seulement, histoire d’avoir un spectacle « pêchu » et de permettre un renouvellement rapide des spectateurs). Elle sera en trois tableaux. Et tirera parti des détails de la façade pour faire rebondir la balle, bumper, tilter…

Sans doute l’un des musts de la fête 2011.

5 – Coudecouleur – Cloître de l’Hôtel Dieu

Coudecouleur - Hôtel Dieu - Alain Benini

Coudecouleur - Hôtel Dieu - Alain Benini

Coup de couleur, coup de chance, coup de bonheur… 2010 aurait dû être la dernière pour Alain Benini, l’architecte des Hospices Civils de Lyon, qui a créé tant de spectacles émouvants dans ce cloître. La dernière à cause de la refonte de l’Hôtel-Dieu en un complexe « haut de gamme » et des travaux afférents. Nous bénéficierons donc cette année d’une animation supplémentaire conconctée par Alain Benini. Profitons-en pour nous régaler de ses si évocateurs mélanges images/musiques.

Cette année, 4 séquences empliront le cloître : neige – pluie et vagues – solaire – plantes et fleurs.

Merci pour ce bonus !

6 – Key frames, scènes de vi(ll)e – Place de la République

Key Frames - Place de la République - Groupe LAPS

Key Frames - Groupe LAPS

69 êtres lumineux. Au moment où les numéros de département disparaissent des plaques minéralogiques, le 69, numéro du département du Rhône, continue à être utilisé. Ainsi, la fontaine de la Place de la République sera investie de 69 êtres lumineux. Souhaitons au passage que les 69 fontaines de la Place des Terreaux retrouve vie enfin, après des années de sécheresse… histoire de voir chiens et enfants s’y ébrouer.

69 êtres dessinés avec des bâtons lumineux. Comme lorsque nous étions enfants. Précision technique, les bâtons sont constitués de néons. Beaucoup de sculptures lumineuses de la fête sont à base de LEDs. Lyon est dans le « move » du vert.

69 êtres lumineux qui vont danser, courir, discuter. Car il y aura une animation sonore en phase.

7 – Elephantastic – Passage Ménestrier (du Collège)

Bonne idée que d’utiliser ce passage vers la seule passerelle sur Rhône pour la fête 2011, d’autant que le feu est tiré de cette passerelle le 8 au soir.

Un éléphant va essayer de passer dans ce passage étroit. De dos, de face. Le spectacle a été conçu par deux jeunes diplômées des Beaux-Arts de Lyon, Catherine Garret et Mathilde Lecas.

8 – Lumignons du coeur, action caritative – Saint-Nizier

Vous pouvez faire un petit crochet par la place Saint-Nizier pour participer aux lumignons du coeur au profit de l’UNICEF. L’occasion d’un petit clin d’oeil de bienvenue à nos amis Palestiniens dans la communauté mondiale.

9 – Poleen – Rue Chenavard

Des illuminations à base de LEDs dans les arbres de cette petite place triangulaire blottie dans la rue Chenavard.

10 – Transe nocturne – Place des Terreaux

C’est là que se joue la fête, on vous le dit chaque année. Et chaque année, c’est la surprise, alternant entre déception et émerveillement. Si l’on met la barre haut, c’est que la fête nous a donné tant de bonheur que nous sommes devenu terriblement exigeant… C’est de la gourmandise ! Et si parfois il y a déception, c’est parce que la fête prend le risque d’être un vrai spectacle vivant, renouvelant totalement ses illuminations chaque année, évitant ainsi de se figer, de s’enkyster, à la façon d’un sempiternel marché de Noël répétant chaque année son houx et ses baraques sucrées.

Transe nocturne - Place des Terrreaux - Marie-Jeanne Gauthé

Transe nocturne - Place des Terrreaux - Marie-Jeanne Gauthé

3D sur la longue façade de pierre du Musée Saint-Pierre, le musée des beaux-arts de Lyon. 3D des êtres fantasgamoriques de la fontaine Bartholdi projetés en géant. La scénographie se terminera par un écroulement généralisé suivie (ouf !…) d’une renaissance sous un clair de lune.

Il s’agit d’une créa de Marie-Jeanne Gauthé. En 2010, elle avait vraiment innové avec des jeux de lumières émergeant de la fontaine de la République, voir notre itinéraire fête des lumières 2010. En 2009, elle avait bétonné avec une classique mais hyper efficace (glaciaire et crépusculaire) mise en scène de la place des Terreaux, voir notre itinéraire fête des lumières 2009.

11 – Bourrasque – Cour de l’Hôtel de ville

Des feuilles blanches voleront dans la cour de l’hôtel de ville, saisies par la lumière. Le spectacle fait a priori penser à celui des oiseaux du Palais de Bondy, pour la fête des lumières 2010. Il n’avait pas eu autant de visiteurs qu’il le méritait (sans doute pour cause de fléchage). Le cadre du Palais de Bondy était plus intimiste que celui de la cour de l’Hôtel de ville. On verra donc si cet envol de feuilles réussit ici. En tout cas, l’extrême minéralité de cette cour (comme celle de la place des Terreaux) est une véritable gageure, et en même temps un espace ouvert au lyrisme.

12 – Regard félin – Place Louis Pradel

Regard félin - WOK média, Julie Mathias et Wolfgang Kaeppner

Regard félin - WOK média, Julie Mathias et Wolfgang Kaeppner

Belle surprise chaque année sur cette place. Sans doute parce que sa configuration en pente douce et ses parapets et gradins se prêtent particulièrement bien à l’exercice. Sans doute aussi parce que sur cette place ce sont toujours des illuminations statiques, offrant un contrepoint reposant, tendance « zen », après les débauches de 3D géante sur la place voisine des Terreaux.

Cette année, des paires d’yeux géants nous regarderont, à plusieurs mètres du sol. La conception est assurée par WOK média de Julie Mathias et Wolfgang Kaeppner.

Un conseil, ne ratez pas cette place (on n’ose pas vous dire d’aller y jeter un oeil fffffélin) !…



29 Avis et commentaires sur cette visite :

  1. Déc
    16
    10:51
    Lulu

    « Que viennent chercher les gens à Lyon ? Bonne question De la lumière ? De la magie ? Du bonheur ?… C’est plutôt bien non !…… »

    Justement. Je me demande si c’est vraiment ce qu’ils trouvent.

    PS : très bien le défilé japonais. Quelque chose d’humain, festif, et non statique.

  2. Déc
    14
    5:05
    Lyon-visite

    Bô…. sremi, vous êtes un peu excessif, non ?
    Les ballons étaient encore Place Bellecour le dimanche soir (la photo de bandeau de ce site a été faite dimanche soir).

  3. Déc
    14
    10:35
    sremi

    A part l’illuminer le centre déjà habituellement beau de Lyon, les « lumières » n’ont rien eu d’extraordinaire et encore moins de grandiose. Je pense que les spectacles de lumières de Nancy, Reims, Le Mans et bien d’autres villes devraient inspirer les organisateurs. On « apprécie » notamment le démontage des ballons de la place Bellecour dès le dimanche après-midi, l’absence de toute illumination de Noël (que restera t’il aux Lyonnais dès le lundi 12) et d’un sapin place Bellecour par exemple. On « apprécie » également l’absence de toute illumination particulières dans les vitrines (ça coûte cher mon pauvre monsieur). Bref un excellent coup de communication pour Lyon, mais spectacle peu ambitieux si ce n’est celui de cette masse imposante de gens, disons plutôt consommateurs…

  4. Déc
    14
    1:31
    Lyon-visite

    Pas d’accord avec vous Sylvia vous le devinez et pourtant notre site n’est pas lié à l’organisation de la fête. Les montagnes ne montent pas jusqu’au ciel et il ne faut pas demander à la fête du ciel bleu toute l’année, c’est un espace de création totalement renouvelé chaque année, 70 animations tout de même, et cette prise de risque est à saluer, on est dans le domaine du spectacle vivant.
    Quant a l’auto ou la « lyonno » satisfaction, vous remarquerez que sur ce site nous ne la pratiquons pas, nous avons publié ici uniquement nos coups de coeur. Dans la liste, il n’y a pas certaines animations qui ont pourtant été les plus fréquentées. Par exemple, l’animation de la Place des Terreaux qui était en deça de ce qu’elle pouvait être, avec un manque qui nous a semblé important dans la narration et la scénographie, mais c’est un avis discuté car certaines personnes ont beaucoup aimé.

  5. Déc
    14
    1:20
    Lyon-visite

    Bonsoir Lulu, humfff… comment dire… la magie ne se commande pas… elle est aussi du côté du spectateur plus sensible à certains spectacles qu’à d’autres… Si je puis vous donner mon sentiment personnel, j’avoue que j’ai eu peur avant le début de la fête, en faisant le tour des préparatifs, je ne voyais que des systèmes de projection d’images. Puis le soir du 8, après les Terreaux, les papiers de la cour de l’hôtel de ville et l’éléphant du passage Menestrier, je suis arrivé rue Grolée devant les boutiques investies par les étudiants franco-allemands puis les robots (key frames) de la fontaine de la place de la République et là, j’ai été embarqué. J’ai trouvé une vraie créativité, du plaisir qui se sent. Ce n’est pas du JM Jarre, mais il y a du bonheur. Et puis n’avez-vous pas aimé ce qui a été fait place Bellecour (ces ballons qui se mouvaient avec le vent) ou sur la façade de la cathédrale sans oublier cette épée plantée au bord du lac du parc ? Que viennent chercher les gens à Lyon ? Bonne question 🙂 De la lumière ? De la magie ? Du bonheur ?… C’est plutôt bien non !……

  6. Déc
    13
    8:56
    Lulu

    Je savais que vous alliez me parlez d’opposition entre magie et grand spectacle. C’est la réponse automatique aux critiques.
    Le grand spectacle a eu lieu en 1986 avec Jean Michel Jarre.
    Je préfère la magie de ma ville.
    Mais que viennent chercher les milliers de « pélerins » qui viennent de très loin ? Je me questionne.
    Merci de me laisser m’exprimer sur votre site indépendant.
    Cordialement.

  7. Déc
    13
    3:54
    labadie sylvia

    lamentable mais attendu en regard des deux dernières années.Et l’auto satisfaction qui continue…Affligeant.

  8. Déc
    13
    1:02
    Lyon-visite

    Bonsoir Lulu, ce site web est indépendant de l’organisation de la fête….. toutefois oui, vous noircissez le trait, la magie était présente….. et (à notre connaissance) il n’existe pas de fêtes lumières avec autant d’animations, environ 70. Mais peut-être est-ce difficile de tout découvrir en un soir. C’est pour ça que sur ce site, nous essayons de proposer des itinéraires basés sur notre expérience des fêtes passées. Par ailleurs, Lyon essaie aussi de trouver un équilibre entre le côté spectaculaire et le côté durable. Allez trop loin dans le spectaculaire a ses limites : notamment celui des attroupements que vous dénoncez (cette place saturée où la régulation est plutôt très bien faite).
    Quant à la magie, ne l’avez-vous pas ressentie devant Key frames, ces personnages articulés autour du bassin rectangulaire de la rue de la République ? Ou devant la façade de la cathédrale Saint Jean ? Cette année il y avait bien de la magie mais elle reposait effectivement davantage sur la poésie et l’interactivité que sur le grand spectacle.

  9. Déc
    13
    12:32
    Lulu

    Lire : « des rues bloquées par des CRS » (manquait le S)

  10. Déc
    13
    12:31
    Lulu

    Avouez quand même que faire des centaines de km avec plein de belles images promotionnelles dans la tête et voir :

    – des ballons gonflables suspendu au-dessus d’une statue
    – la basilique éclairée de bleu
    – quelques « poursuites » sur un pont
    – un quai avec des lampions rouges
    – un flipper sur une façade
    – une place avec des yeux
    – des lumières scintillantes ici et là
    – des rues bloquées par des CR et une foule immense qui telle un troupeau sans berger tourne en rond, se heurte aux barrières, rebrousse chemin
    – une place saturée où un jour se produire une bousculade qui causera des 10zaines de morts
    – des files d’attente immense pour accéder aux quais de métro
    etc

    Je noirci peut être un peu le trait mais franchement la « magie » est absente. Pour un lyonnais pur souche il y a le plaisir de voir sa ville différemment mais là il va falloir se poser des questions quand à la satisfaction des gens qui viennent de loin. Car maintenant des plans « lumière » il y en a dans beaucoup de villes européennes.

    Là c’était trop statique, trop plat, trop morne.

    Croyez que beaucoup de monde vont réinvestir du temps et de l’argent pour venir voir ça ?
    Va falloir se remettre en question.

  11. Déc
    13
    12:28
    Lyon-visite

    Bonsoir Nana, c’est bien pour cela qu’au début de chacun de nos itinéraires il y a une carte « Google maps » de Lyon, et que sur cette carte il y a des punaises donnant la localisation de chaque animation. C’est vrai que lorsque l’on ne connaît pas du tout une ville, surtout une grande ville, et qu’en plus on y arrive de nuit, il peut être difficile de se repérer….. Peut-être que les organisateurs de votre voyage auraient dû vous fournir un plan du centre ville. Nous essaierons de faire mieux en 2012 en préparant des cartes plus précises… mais sur écran il est impossible de faire aussi précis que sur un plan accordéon !

  12. Déc
    13
    12:21
    Nana

    Nous sommes venus en bus samedi soir, et beaucoup de personnes
    n’ont vu que très peu d’animations, faute d’une mauvaise organisation sur place.
    Vous nous donnez des itinéraires à suivre, mais lorsque l’on ne connaît pas Lyon, dîtes moi comment trouver la place de la République??
    Il faudrait flécher les itinéraires à suivre, car là, il y a des rues de tous les côtés, et on ne sait pas laquelle il faut prendre pour se rendre à la rue de la République (exemple).
    Résultat, on passe son temps à chercher et surtout à marcher.
    Beaucoup de publicité chaque année, alors on s’attendait vraiment à mieux que ça!

  13. Déc
    12
    12:20
    Gwynplaine

    Autre chose que j’ai failli oublier:

    Vous dites que « la ville avec ces belles battisses n’étaient même pas éclairées dommage! »
    Vu que vous étiez sur place et pas moi, je vous crois volontiers sur parole. Je suis cependant 1 peu étonné dans la mesure où la mise en valeur lumineuse des monuments et bâtiments de Lyon fait partie des choses dont s’enorgueillit précisément la municipalité. Je ne veux pas leur faire de la pub (promis, je ne bosse pas pour eux), mais ils ont développé une mise en valeur originale (que j’avais remarqué lors de mon séjour dans la Cité des Gaules), et qu’ils exportent même ailleurs.

    Ou alors, ils ont fait exprès d’éteindre l’éclairage de certains bâtiments pour l’occasion? Ce serait dommage.

  14. Déc
    11
    11:48
    Gwynplaine

    Gégé, si je puis me permettre: j’ignore jusqu’où votre chauffeur a voulu se garer, mais il est très clair que ce genre de manifestation ne se prête pas du tout aux voitures ni aux cars. Les organisateurs de la fête mettent bien l’accent sur le fait qu’il vaut mieux utiliser les transports en commun (quand ils ne sont pas en grève ;-)) pour se rendre sur les principaux points, puis à pied pour les découvrir.

    Vous me direz que vous n’aviez pas le choix, et je comprend tout à fait. Mais la faute en incombe (à mon avis) à l’organisateur de votre tour qui veut absolument faire un tour organisé. Je pense que ce n’est pas du tout adapté: verrait-on un car déambuler en pleine braderie de Lille?
    Sans compter que si jamais votre tour ne comptait qu’une soirée et que vous étiez en groupe, vous n’étiez surement pas dans les meilleures conditions.

    Attention, je me répète: ne croyez pas que je rejette la faute sur vous. Je dis juste que pour mettre tous les atouts de son côté, l’idéal est d’être en petit groupe, être venu par ses propres moyens (train, métro…), et si possible y consacrer 2 ou 3 jours.

    Amicalement,

  15. Déc
    11
    11:08
    admin

    Bonsoir Gégé,
    La fête des lumières de Lyon n’est pas un son et lumières ! Le but n’est pas d’éclairer le patrimoine immobilier de la ville.
    Mais ce sont des animations créées par des artistes ou des mises en lumières comme celles de la cathédrale. Il faut venir pour la créativité et la diversité.
    Pour les bus, c’est un peu la quadrature du cercle… comment leur permettre de tous venir en centre ville ?

  16. Déc
    11
    10:39
    gégé

    Déçu par la visite de ce samedo10 déc.
    On nous fait de la pub pour un spectacle extraordinaire .hé! bien non!! mensonge…la place Stanislas à Nancy est 10 fois plus jolie avec sons et lumières .
    Manifestation mal organisée :pas de parkings prévus pour les bus ,nous avons tournés pendant 1 heure
    La ville avec ces belles battisses n’étaient même pas éclairées dommage!! et la musique encore moins.
    Pas de fléchage avec des rues barrées ,on n’a tourné en rond
    Une fois suffit…

  17. Déc
    10
    2:20
    mlle_la_fée

    je suis une inconditionnelle mais je suis sélective
    bien sur si vous vous concentrer tel un trorupeau de mouton sur les spots en debut de soirée il y a foule, sortez de la presqu ile longer les quais du rhone pour profiter des animations sillonant les quais et aller découvrir avec les enfants et avec ou sans pousettes le parc de la tete d or et sa féérie
    les pentes de la x rousse et son plateau…
    il y a 70 animations pourquoi se concentrer sur les plus grosses et raler?
    on voit la fête des lumières qu’on veut bien se donner la peine de voir…

  18. Déc
    10
    12:35
    cretin

    J’ai fait beaucoup de kilomètres pour m’y rendre , ça ne les valait pas vraiment , un peu déçu par beaucoup d’endroits.
    Quelques batisses pourtant magnifiques meme pas éclairées!!!
    Place Bellecourt décevante également.

  19. Déc
    9
    4:30
    Lyon-visite

    Ils vont se mettre à jour progressivement dans l’après-midi. Pour l’instant, il y a les numéros 1 et 2.

  20. Déc
    9
    3:59
    xavier

    Arf !!!
    Je viens juste de tomber dessus !
    C’est sur une autre page, le lien est dans la colonne de droite et s’appelle « Fête des Lumières 2011 – Nos coups de coeur ».
    Désolé.

  21. Déc
    9
    3:56
    xavier

    Bonjour,
    Je ne trouve pas sur le site l’endroit où vous confirmez (ou non) vos coups de coeur.
    Cela devait apparaître le 9 au matin…
    Merci

  22. Déc
    9
    10:53
    Lyon-visite

    @Lulu : Vous êtes cruel pour la cathédrale Saint Jean ! Au contraire l’animation très sobre permet d’apprécier la beauté de la façade rénovée. D’ailleurs autour de moi, le public appréciait. La grande rosace en particulier. C’est sublime tout simplement.

    Pour les Célestins, d’accord avec vous, c’est très bien. La foule jouait le jeu en encourageant la personne aux commandes du flipper.

  23. Déc
    9
    10:47
    Lyon-visite

    @devillers : Depuis Part-Dieu en 3 heures, ça va être chaud… Je vous conseille de prendre le bus C3 jusqu’au Rhône et de continuer à pied. Vous pourrez aller Place de la République où il y a une des animations les plus chouettes : les robots. Puis Théâtre des Célestins, avec le flipper très interactif. Vous pourrez jeter un oeil aux quais de Saône. Puis terminer par la place des Terreaux. Et repartir en métro. Mais vous avez intérêt à avoir un bon plan. Si vous connaissez déjà Lyon, ça ira. Sinon, c’est prise de risque 😉

  24. Déc
    9
    1:00
    Lulu

    P O U R R I
    Comme d’hab.
    Cathédrale St Jean : minable
    Eglise St Nizier : rien !!!!!
    Terreaux : inaccessible. Dangereux même. Trop de monde. UN SEUL ACCES. Attention toutes les autres rues sont fermées. Flippant. Et l’impression que tout le pognon est passé pour animer cette place.
    Bellecour : sympa, mais c’est tout.
    Les Célestins : bien. Beaucoup de créativité, comme l’an dernier. Un bon point.
    Sinon des barriérages mal placés, aucune info pour ceux qui voudraient débarquer là juste pour la découverte, sans plan.
    Un conseil pour finir : venez sans poussettes. Cela peut sembler inutile de dire ça mais y’en a encore qui viennent avec.
    Le 8 décembre en centre-ville fini pour moi. Je vous le laisse. Je reste dans ma petite ban lieue.

  25. Déc
    8
    4:58
    devillers

    Bonjour
    Nous allons arrivés à la gare part dieu (1ere visite de la fete)et aimerions connaitre un itinéraire rapide sans aller trop loin à partir de là. Est ce possible sachant que nous diposerons d’environ 3 heures pour se balader. Merci beaucoup

  26. Déc
    7
    6:55
    chantal

    bonjour et moi aussi ce seras la première fois

  27. Déc
    5
    6:24
    SYLVIE

    BONJOUR ET BIEN MOI SES LA PREMIERE FOIS QUE JE VAIS VOIR

  28. Nov
    30
    10:53
    Lyon visite

    Merci Isabelle, belle fête des lumières à vous.

  29. Nov
    29
    9:56
    ERCOLANI Isabelle

    Bonjour,
    Je viens pour la 3e année consécutive avec autant d’enthousiasme et de désir de rêver malgré la foule qui je le reconnais est inévitable mais bien fatigante et contraignante mais c’est la rançon de la gloire.
    Je vous souhaite bonne fête des lumières et surtout bon courage à tous

Laissez un avis ou un commentaire





1 Trackbacks / Pingbacks

  1. 8 décembre – lyon, ville lumières | Domaine Mont Saint Jean