Fête des lumières 2010 – Notre sélection “coups de coeur”

  1. Itinéraire principal (Célestins, Hôtel-Dieu, …, Place Terreaux)
  2. Itinéraire Vieux Lyon – Ainay (Saint-Paul, Saint-Jean, Ainay)
  3. Itinéraire CROIX-ROUSSE (Pentes, Grande Côte, Plateau)
  4. Itinéraire Berges du Rhône Parc de la Tête d’Or
Envoyez-moi vos ITINERAIRES DE VISITE fête des lumières 2011
  1. (email valide obligatoire)
 

Coup de coeur n°1 ex æquo : Théâtre des Célestins

Humour ! Légèreté ! Vivacité… On ne s’ennuie jamais, le spectacle évolue à toute vitesse avec plein d’idées qui lient le graphisme et l’histoire racontée (celle du chant) et de petites surprises délicieuses. Un bijou !

Montage de 4 photos prises durant l'animation projetée sur la façade du théâtre des Célestins
Montage de 4 photos prises durant l'animation projetée sur la façade du théâtre des Célestins

Coup de coeur n°1 ex æquo : Hôtel-Dieu

Grosse boule d’émotion se traduisant par un peu d’humidité sur le visage….. mais c’était peut-être la pluie qui arrivait. Ici aussi, le spectacle va très vite, enchaînant les périodes, les décors lumineux très simples à base de nappes d’ampoules ou de guirlandes, les jingles musicaux parlant de cette époque. Les suites pour violoncelle de Bach d’abord qui vous prennent au ventre. Puis une guinguette. Le chant des partisans. Du rock. Etc. C’est tellement bien que les gens dansent, certains s’assoient sous les arcades, on a envie de rester, j’ai vu le spectacle quatre fois de suite.

Cour de l'Hôtel-Dieu pour la dernière fois sur des airs de musique très marquants

C’est la dernière fois que l’on voit l’Hôtel-Dieu dans cette configuration !…..

Bravo et merci au concepteur de toutes les animations qui nous ont enchantées les années passées et encore cette année : Monsieur Alain Benini. Espérons que vous aurez votre place dans l’édifice rénové pour nous donner encore de l’émotion.

Coup de coeur n°3 : Parc de la Tête d’Or

Feu. Odeurs de résine. Musique. Chants. Mobiles mécaniques. Voici un vélo oscillant sur d’un bout à l’autre d’un fil par une magie présente dans tout ce coin du parc. Voici des balançoires, des sièges, des bancs où l’on  peut s’asseoir sous des coupelles où brûlent des flammes toutes folles. Voici des comédiens qui animent des montages de ferrailles qui vont vaciller, renaître le feu. Poésie, mysticisme, sensualité, onirisme…..

La compagnie Carabosse a imaginé, monté et anime ce mobile de feu et d'eau. C'est tout simplement magique !

Coup de coeur n°4 : Jardin du Musée

Jardin illuminé dans le cloître du musée des Beaux-Arts

Beauté classique. Sublime perfection des statues dévoilées dans la nuit. Ou voilées de résilles lumineuses. Les murs du cloître nappés d’un décor changeant de formes carrées à des écorces, des linéaments.

Il y a un peu d’attente dehors mais ça vaut le coup. Vers 23 heures, il y a moins de monde.

Quand on sort du jardin du Musée, on tombe pile en face de la fontaine Bartholdi sur la place des Terreaux….. normal, les deux fontaines se répondent, celle de la place et celle du cloître. Mais hélas, les vigiles à la sortie incitent à ne pas boucher le passage pour des raisons évidentes de sécurité et de bouchon. Dommage car c’est le plus beau point de vue pour regarder l’animation sur la fontaine Bartholdi.

Coup de coeur n°5 : Place de la République

Une animation audacieuse même si elle n’est pas allée au bout de l’idée sur laquelle elle repose. Il s’agit d’utiliser l’eau pulvérisée par les nombreux jets de la fontaine de la place pour créer des effets lumineux, un peu comme dans un arc-en-ciel. Selon l’endroit où l’on se place autour de la fontaine, on devine des formes différentes. Cette animation préfigure ce que l’on réussira peut-être à faire dans le futur en matière d’animations lumineuses mariées avec l’eau. Bravo pour la prise de risque !

Place de la République, l'image formée par la lumière diffractée dans le brouillard des jets d'eau.

Outsiders

Les élèves de l’ENSATT et de la FAIAR derrière la cathédrale

Ils ont joué le décor à fond. Odeur d’encens. Bougies dans toute la cour. Pénitents qui déambulent……. mais pénitents masqués comme à Venise….. on bascule dans le monde du théâtre. Le décor est tout bonnement magnifique avec la cathédrale tout autour, des ballons accrochés à des fils, ces flammes qui brûlent partout. Ce spectacle est certes plus difficile, plus exigeant et peu compatible avec la foule qui passe, mais avec un peu d’effort de concentration, on bascule dans un autre monde. La magie est plus ténue et plus fragile qu’au Parc de la Tête d’Or parce que l’on est tenu dehors, derrière des grilles, à distance. C’est la différence entre théâtre et arts de la rue. La prochaine fois, chers élèves des arts du théâtre et des arts de la rue, laissez-nous entrer.

Les éoliennes vers la Passerelle Saint-Vincent

Simples : trois pales avec de la lumière à l’intérieur. La magie fonctionne, sans doute parce qu’à la fois elles tournent, sont lumineuses, sont de forme pure et  sont au bord du fleuve. Et il y a cette magie propre à l’éolienne. Bien trouvé ! Bravo.

Les tipis sur les berges du Rhône

Idem que les éoliennes : c’est très simple et cela marche, sans doute parce que ce sont des formes et des couleurs très simples. Cela plaira aux enfants  les plus petits (certains ont peur dans le Parc de la Tête d’Or avec les animations à base de feu dans le noir).

A votre tour de donner vos coups de coeur, répondez à notre sondage :

SONDAGE N°1 : "Qu'avez-vous aimé pour cette fête des lumières 2010 ? Que souhaiteriez-vous pour 2011 ? (15 réponses maxi)"

  • Théâtre des Célestins - Anamorphoses (10%, 336 Votes)
  • Eglise Saint-Nizier - Voyage dans l'histoire (10%, 321 Votes)
  • Place des Terreaux - Les chevaux de la fontaine Bartholdi (8%, 256 Votes)
  • Autant voire plus d'animations sur les ponts, passerelles et berges ? (6%, 206 Votes)
  • Parc de la Tête d'Or - Compagnie Carabosse (6%, 190 Votes)
  • Plus de légèreté, d'humour (comme aux Célestins) ? (5%, 185 Votes)
  • Place de la République - La mer (5%, 173 Votes)
  • Plus de spectacle vivant (comme au Parc de la Tête d'Or) ? (5%, 171 Votes)
  • En 2011, vous souhaiteriez encore plus d'animations dans la ville ? (5%, 169 Votes)
  • Place des Jacobins - Le phare (5%, 165 Votes)
  • Cathédrale Saint-Jean - Le chevet (4%, 148 Votes)
  • Hôtel-Dieu - Tableaux rétrospectifs de la vie de l’Hôtel-Dieu (4%, 146 Votes)
  • Jardin du Musée (4%, 145 Votes)
  • La gare Saint-Paul - Les fenêtres (3%, 100 Votes)
  • Plus de narrations, d'histoires, de récits (comme à la Gare Saint Paul) ? (2%, 84 Votes)
  • Croix-Rousse - Le gros caillou, l'oeuf (2%, 84 Votes)
  • Plus d'interactivité entre les animations et le public ? (2%, 73 Votes)
  • Place Pradel (près de l'Opéra) (2%, 70 Votes)
  • Passerelle Saint-Vincent - Parapluies (2%, 62 Votes)
  • Plus de thèmes sacrés, mystiques ? (2%, 62 Votes)
  • Quai de Bondy - Les oiseaux 3D (2%, 54 Votes)
  • Cathédrale Saint-Jean - La cour avec les éléves de l'ENSSAT et de la FAIAR (1%, 44 Votes)
  • Pentes Croix-Rousse - Montée de la Grande Côte (jeu vidéo) (1%, 42 Votes)
  • Pentes Croix-Rousse - Passage Thiaffait, la méduse) (1%, 40 Votes)
  • Saint-Georges - Sculptures (1%, 17 Votes)
  • Croix-Rousse - Place des Tapis (0%, 16 Votes)
  • Place Gailleton - Les cocons (0%, 15 Votes)

Total Voters: 654

Loading ... Loading ...

14 comments on “Fête des lumières 2010 – Notre sélection “coups de coeur””

  1. @Mathieu : Vous avez raison, d’autres animations pourraient figurer.
    C’est une sélection subjective, ce que nous revendiquons.
    Pour l’élargir, il faudrait d’autres points de vue.
    Peut-être pouvez-vous donner dans cette zone de commentaires la vôtre.
    Ensuite, nous pourrions réfléchir à faire évoluer cette page pour les prochaines fêtes afin d’avoir différentes sélections.

  2. il manque beaucoup de projets dans ce sondage, notamment ceux, plus intimistes et poétiques, dans les pentes de la croix rousse et le quartier de la guillotière.

  3. @Guy : Vous avez raison, chaque année l’ensemble de la fête est totalement renouvelé.

  4. Même si nous avons eu quelques déceptions (cf:commentaire du 13 Décembre )…..nous reviendrons !…les Lyonnais ont toujours su nous étonner !…dés notre retour nous avons fait notre réservation hôtelière comme tous les ans !.

  5. Après quelques heures passées sur http://www.lyon-visite.info afin de préparer mon aventure sphénoramique à Lyon, je me devais de féliciter votre site pour la pertinence de ses informations. La fête était magnifique.

    Voilà le fruit de mon déplacement (complété par quelques nuits blanches, journées noires et matière grise) :

    http://www.juste-pour-voir.net/20101208LyonLumieres/

    Je vous souhaite une très agréable randonnée sphénoramique.

    Bien cordialement,
    Pascal

  6. L’impression d’ensemble, c’est que certaines structures lumineuses, et aussi sophistiquées soient-elles, ne sont pas toujours visibles par un grand nombre ; lorsque l’on va au théâtre, au concert, ou à l’opéra, la scène est surélevée, il y a des tribunes, une arène, etc. Et c’est normal, puisque ces éléments de lumière s’inscrivent dans un environnement urbain et architectural figé, et donc c’est au public d’en faire le tour, ou de lever la tête, etc. Je n’ai pas pu voir notamment place de la république le spectacle sur l’eau qui avait l’air si joli… J’ai adoré le parc de la tête d’or et la Jungle urbaine du Palais St Pierre. NB : où fallait-il aller pour avoir le document imprimé du programme des lumières (j’habite Lyon) ? Dans une agence de voyage ??? Lol.

  7. La plus belle animation: l’A R T, qui ne se trouve pas sur vos liste???!!!
    FOUILLES ARCHEOnoLOGIQUES: le projet qui a transformé les habitans de la Guillotière en archéologues de l’imaginaire, créent des signe, des objets des images témoagnages de civilisation qui se désenfouissent d’elles-mêmes. Le temps de la fête des lumières, ces fouilles apparaissent comme un véritable chantier Archeonologuique: rue Pasteur, Lyon 07, la Guillotière. MERCI aux artistes à leur création et encore plus sur INITIATION de quartier de participer à cette création: CULTURE-EDUCATION-HUMANITE-l’A R T!!! Merci Marie! Sarariana

  8. Bonjour. Ces 4 jours sont toujours un enchantement, mais il est regretable que les lyonnais ne participe pas plus à cette fête, comme il le faisait AVANT !!! qu’il y ait ces « spectacles » !. En se déplaçant d’un point à un autre, les rues sont bien triste, que se soit le vieux Lyon ou rue de la République, des guirlandes aux fenêtres des immeubles et des bureaux, seraient plus agréables et feraient un ensemble festif. Et ce serait la preuve d’une fête de tous les lyonnais. Après tout, cette fête a bien débutée de cette façon ??

  9. Mon coup de cœur va à la Place des Jacobins. J’ai adoré ce qu’en a fait ce jeune lyonnais : c’est beau, poétique, calme, enchanteur. Dans un monde de débauche d’effets visuels et sonores, de la sérénité fait beaucoup de bien. Merci monsieur OUDIN. J’espère qu’on vous reverra sur la futures fêtes de la lumière à Lyon.

  10. Compliments à la municipalité qui n’a pas ménagé ses efforts pour nous offrir des sites métamorphosés tout en conservant sa « charge » historique ». Soyez-en ici remercié.

    Félicitations aux artificiers pour l’exceptionnel spectacle du feu sur la Passerelle du Collège, et ses surprises multiples, alors même qu’à trois reprises la foule a pu croire à un « bouquet ».

    BRAVO A TOUS pour ces heures magiques.

  11. @Isa : le mot « sérénité » m’est venu aussi hier soir. Je suis moi aussi fan d’Alain Bénini ! Un fan absolu. Il fait de la magie avec des moyens très simples, des guirlandes, des nappes lumineuses, dans moyens techniques lourds. Je me suis demandé si cela ne correspondait pas à une sensibilité « quadra/quinqua » car il cite bcp de musiques, de chansons, d’objets des sixties, seventies. Par exemple, la petite Fiat l’an dernier. C’est une interrogation. Je ne sais pas si des gens de vingt ans sont aussi sensibles à cet univers. Quoique hier soir, il y avait des très jeunes femmes qui dansaient. En tout ca, vous avez raison Isa, c’est de la créativité.

  12. J’ai bien aimé cette édition 2010. Des enlumineurs moins tape à l’oeil que les années précédentes certes…mais plus poétiques, qui nous transmis au travers de leurs oeuvres sérénité, calme, bien être, bruits de nature…et cela fait du bien dans une société que je trouve un peu agressive et superficielle…mention spécial pour Alain Bénini à l’Hôtel de Dieu…il réinvente chaque année… avec les mêmes lumières, il nous présente une autre histoire, une autre ambiance, un autre esprit…c’est ce qu’on appelle la création ou la créativité non ? 

  13. Place des Jacobins : ce n’est pas un phare mais une balise maritime ! Dans un phare, la lumière tourne.
    J’ai adoré !! Enfin un peu de poésie, accessible à tous ! Et la boucle n’est pas trop longue, c’est appréciable quand il y a beaucoup de lieux à voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *